Macron et les faveurs sexuelles payantes.....

Le titre apparaît quelque peu dérangeant...Mais payer quelqu'un grassement pour qu'il nous baise, cela s'appelle de la prostitution et surtout pas de l'amour!

16-septembre-2018-macron-a-la-rue

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.