Comprendre l'éternel besoin de croyances et religions

Aucun être humain ne peut témoigner factuellement de l'existence d'un au-delà. Pourtant cette absence de preuves formelles, loin de décourager le croyant, ne l'empêche pas de croire à un monde magique et inaccessible, sans rites ou ascèses. Un mystère pour les athées et agnostiques.

Parfois un dessin, une infographie, un visuel explicite éclaire des thèmes réputés ardus comme celui des croyances et des religions monothéistes et autres. C'est le cas du dessin de Paul Kinsella, un dessinateur américain, ci-dessous:

 

 © Paul Kinsella © Paul Kinsella

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un raccourci lumineux, depuis les premiers humains jusqu'au religions actuelles.

et celui-ci:

 © Paul Kinsella © Paul Kinsella

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  "Peut-être que l'intention de votre Dieu est de rendre les humains si intelligents qu'ils ne croieront plus en lui"

L'agnostique pense que s'il existe un monde au delà de notre monde physique, aucun être humain n'est capable de l'appréhender. Dans tous les cas, il sait qu'il ne pourra pas convaincre un croyant de la non-existence de dieu et inversement. L'athée ne s'encombre pas de ces subtilités ontologiques. Pour lui rien n'a d'existence hors du monde matériel et qu'il peut connaitre par ses 5 sens.

Le sujet est bien trop vaste pour entrer dans le cadre d'un billet de blog mais on peut s'appuyer sur quelques points de réflexion. Le thème de l'illusion est mieux traité hors des 3 monothéismes, notamment par le bouddhisme et des spiritualités indiennes comme l'Advaïta védanta. Il en existe d'autres mais je ne suis pas un éxégèse de la pensée religieuse. Pour nourrir votre réflexion, écouter les 5 émissions sur France Culture  Allons aux faits de Regis Debray. La philosophe a voulu rendre sa pensée accessible au plus grand nombre, en résumant brilliamment et simplement 5 thèmes principaux sur dieu, la croyance, les religions, la laïcité, le sacré:

Debray a poursuivi son travail didactique en démontant les récits historiques dans une série de 5 émissions qu'il nomme Croyances historiques. Des récits historiques instrumentalisés aujourd'hui par des courants politiques identitaires, au mépris des réalités de l'histoire.

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.