Voir tous
  • Législatives 2017: une parodie de démocratie

    Par
    Deux seuils historiques ont été battus lors de cette élection. D'une part, celui de la plus faible participation à une législative en Europe. D'autre part, celui du total de l'abstention, des votes blancs et nuls. Seuls un tiers de l'électorat s'est prononcé pour les candidats ce qui devrait invalider l'élection dans tout démocratie digne de ce nom.
  • Projeter le résultat des législatives en quelques clics

    Par
    La datavisualisation ou Dataviz permet de résumer de longs textes et présenter simplement de grandes quantités de chiffres sur une image interactive en quelques clics. Concernant les législatives de 2017, voici le remarquable travail d'Anthony Veyssiere qui permet de tester 2 scénarios électoraux possible, gauche unie ou gauche divisée. Surtout, les reports de voix vers les candidats.
  • Comprendre l'éternel besoin de croyances et religions

    Par
    Aucun être humain ne peut témoigner factuellement de l'existence d'un au-delà. Pourtant cette absence de preuves formelles, loin de décourager le croyant,ne l'empêche pas de croire à un monde magique et inaccessible, sans rites ou ascèses. Un mystère pour les athées et agnostiques.
  • Revenu minimum d'existence: lancer le débat

    Par
    La persistance du chômage de masse et du sous-emploi, la montée des inégalités et de la précarité, l'impact de l'automatisation et du numérique imposent une nouvelle vision fiscale, économique et sociale. L'idée d'un revenu minimum de base est défendue par les libéraux de droite et la gauche sociale avec des objectifs bien différents. Sa mise en place est complexe et ne peut être que progressive.
  • La curieuse analyse de l'élection de Trump par Serge Halimi

    Par
    Dans son éditorial de décembre Serge Halimi se focalise exclusivement sur la défaite de l'élite intellectuelle, sans préciser que la classe la moins éduquée qui forme 39% des électeurs de Trump, sera la première impactée. Les élites ne sont pas les professeurs ou les journalistes, mais désormais les chefs d’entreprise.
Voir tous
  • Édition La sécurité par la démocratie

    Quand Hollande confirme l'instrumentalisation de l'Etat d'urgence

    Par
    Dans le livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme " Un Président ne devrait pas dire ça", un passage confirme la ligne éditoriale de notre édition. A savoir la dérive sécuritaire d'un Etat de droit devenu autoritaire au nom de la lutte contre le terrorisme. De l'aveu même du président, l'état d'urgence à d'abord servi à sécuriser la COP 21.
  • Édition La sécurité par la démocratie

    Terrorisme: la sidération ne doit pas occulter les causes

    Par
    Les récents attentats de Bruxelles rappellent l'horreur du massacre de civils, victimes innocentes d'un conflit asymétrique. Ils résultent d'une logique macabre de représailles qui a commencé en Europe, le 11 mars 2004 avec les attentats de Madrid qui firent quelques 200 victimes, suivis le 7 juillet 2005 par ceux de Londres avec 56 morts et par les attaques en France et en Belgique.
  • Édition La sécurité par la démocratie

    Faut-il craindre la «loi renseignement » ?

    Par
    Après les attentats de Janvier 2015 Charlie Hebdo et du 13 novembre 2015 , l’Etat a mis ou met en place trois lois d’exception : loi renseignement, état d’urgence, et réforme en cours du code pénal et avec la déchéance de nationalité avec l’onction du Conseil Constitutionnel. Nous faisons le point sur l’application de la controversée « loi renseignement » après mon billet d’avril 2015.
  • Édition La sécurité par la démocratie

    Nos motivations pour cette édition

    Par
    Contrairement aux précédents attentats comme ceux de 1996 dans le RER et métro parisien, la France est désormais durablement plongée dans un conflit asymétrique dont les causes sont multiples. S'éloigner des schémas de pensée établis n'est pas confortable, soit on incrimine la responsabilité collective, soit on fustige les dévoiements criminels individuels.