serge_escale

Journaliste informatique Bloggueur social, économie, écologie -Lyon -

Sa biographie
Journaliste informatique et nouvelles technologies.Pour tenter de comprendre puis de vulgariser un monde de plus en plus complexe, j’exerce une veille croisée sur les thèmes du numérique, de l’économie, du social, des organisations et méthodes de travail et l’environnement. J'ai conscience que face à la complexité croissante de nos sociétés, les solutions sont collectives.
Ses éditions
Voir tous
  • Gérard Collomb: chronique d'une dérive droitière, identitaire et sécuritaire

    Par
    L'ancien professeur agrégé de lettres classiques a cumulé les mandats politiques locaux jusqu'à devenir Ministre de l'Intérieur. Une fonction régalienne qui comble une longue attente suite au mépris des dirigeants PS . Une trajectoire entamée à la gauche réformiste jusqu'à soutenir sans réserves le programme droitier et libéral de Macron. Récit d'une revanche politique tardive.
  • Comment faire passer les multinationales à la caisse en Europe ?

    Par
    Google, Facebook, Apple, Amazon, Apple, Microsoft, etc. paient très peu de taxes et impôts en France car le Luxembourg, l'Irlande, les Pays-bas pratiquent un dumping fiscal très agressif envers les autres Etats membres de l'Europe. Le projet d'un impôt européen au prorata des bénéfices des sociétés (ACCIS) par pays impulsé par Eva Joly est une piste à suivre.
  • Comment enregistrer un brouillon de billet de blog Mediapart

    Par
    Un court billet pour expliquer comment enregistrer un billet de blog pour le reprendre plus tard avant publication Cette action n'est pas intuitive et fait appel à une procédure simple mais enfouie dans votre profil d'abonné
  • Comment la Chine devient une dictature numérique

    Par
    Ce billet est la traduction d'un long papier du Guardian daté du 5 mars 2018 sur la mise en place par la Chine d'un "crédit social". Il s'agit d'une note attribuée par l'Etat à chaque citoyen, basée sur l'activité des chinois sur les réseaux sociaux. Cette notation va entrer en vigueur dès le 1er mai et interdira l'accès aux transports aux citoyens mal notés.
  • Vendre et taxer ses données numériques personnelles: idée improbable et inapplicable

    Par
    Taxer les géants du numérique, GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft), Uber ou Airbnb et autres est une évidence morale et économique. Mais les solutions préconisées sont des usines à gaz fiscales inapplicables. D'autre part, rétribuer les internautes pour l'utilisation de leurs données personnelles est une piste improbable.
Voir tous
  • Édition La sécurité par la démocratie

    Quand Hollande confirme l'instrumentalisation de l'Etat d'urgence

    Par
    Dans le livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme " Un Président ne devrait pas dire ça", un passage confirme la ligne éditoriale de notre édition. A savoir la dérive sécuritaire d'un Etat de droit devenu autoritaire au nom de la lutte contre le terrorisme. De l'aveu même du président, l'état d'urgence à d'abord servi à sécuriser la COP 21.
  • Édition La sécurité par la démocratie

    Terrorisme: la sidération ne doit pas occulter les causes

    Par
    Les récents attentats de Bruxelles rappellent l'horreur du massacre de civils, victimes innocentes d'un conflit asymétrique. Ils résultent d'une logique macabre de représailles qui a commencé en Europe, le 11 mars 2004 avec les attentats de Madrid qui firent quelques 200 victimes, suivis le 7 juillet 2005 par ceux de Londres avec 56 morts et par les attaques en France et en Belgique.
  • Édition La sécurité par la démocratie

    Faut-il craindre la «loi renseignement » ?

    Par
    Après les attentats de Janvier 2015 Charlie Hebdo et du 13 novembre 2015 , l’Etat a mis ou met en place trois lois d’exception : loi renseignement, état d’urgence, et réforme en cours du code pénal et avec la déchéance de nationalité avec l’onction du Conseil Constitutionnel. Nous faisons le point sur l’application de la controversée « loi renseignement » après mon billet d’avril 2015.
  • Édition La sécurité par la démocratie

    Nos motivations pour cette édition

    Par
    Contrairement aux précédents attentats comme ceux de 1996 dans le RER et métro parisien, la France est désormais durablement plongée dans un conflit asymétrique dont les causes sont multiples. S'éloigner des schémas de pensée établis n'est pas confortable, soit on incrimine la responsabilité collective, soit on fustige les dévoiements criminels individuels.