shrese
https://network23.org/shrese
Abonné·e de Mediapart

7 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 juin 2020

shrese
https://network23.org/shrese
Abonné·e de Mediapart

Genetics and Cybernetics – ExOF, a model of subjectivation

Genetics and cybernetics are irremediably linked. They have historically fed each other to promote a mechanistic, informational, deterministic and molecularized ontology associated to a mode of government based on prediction and individually assumed control of oneself, particularly apparent in our neoliberal era.

shrese
https://network23.org/shrese
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Genetics and Cybernetics - ExOF, a model of subjectivation © shrese

From the 1940s onwards, cybernetics main impetus was to work towards a mathematical and systemic modelisation of every phenomena (biological or social) in communicational and informational terms (i.e., the interiority and substance of studied objects are no longer relevant). In essence, cybernetics is a project of limitless rationalisation and transparency, prediction and control, that was constructed as an answer to the post WWII need of order and certainty – an active desire of a new totality in a disordered and highly entropic world to which humans were no longer adapted.

Genetics, born at the turn of the 20th century, is initially established in relation to eugenics, a techno-scientific project of domination aimed at controlling human evolution through the creation of a “new human”. After WWII, the response of biology to the problem of “order from disorder” was that the organisation of living beings had to be reflected in a sort of specific signal, a code. This code was soon to be embodied by the DNA and its mode of signalling regulation through the genetic program, sealing the alliance between genetics and cybernetics. Following decades of genetic engineering and the Human Genome Project, a new bio-industry emerges in the 2000s: the Direct-To-Consumer genomic tests business. This private industry, a chilling rebranding of eugenics, offers ancestry tests, talents tests, medical prediction tests and other personality tests using the genomes of adults, children and embryos…

Following this, and inspired by The cybernetic hypothesis (Tiqqun), I suggest a 3 step model (ExOF) for a general mechanism of subjectivation in contemporary societies:
– Extraction: we are emptied of our knowledge, capacities, creativity, body “data”, privacy etc.
– Ordering: what has been extracted is then catalogued, stored and ranked.
– Feedback: what has been extracted and ordered is then re-introduced into us, fed back, so as to re-create us as new subjects.

I argue that this model is helpful to describe the way genetics/cybernetics is shaping us as essentialised, determined, anxious, body-scared, guilt-fuelled, fear-driven, choice-compelled, adaptation-nudged, self-responsible and de-collectivised subjects whose life becomes one centred around self-managing the risks and promises provided by science.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Derrière le triomphe annoncé de l’extrême droite, des élections aux multiples enjeux
Dimanche, les Italiens votent pour renouveler leur Parlement. Une élection décisive qui conclut une campagne morne mais pourrait porter l’extrême droite au pouvoir. Tour d’horizon des programmes et des enjeux. 
par Romaric Godin
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal — Moyen-Orient
L’Arabie saoudite soudoie des stars des réseaux sociaux pour attirer les touristes
Le royaume entend préparer l’après-pétrole grâce aux revenus du tourisme. Pour faire la promotion des trésors touristiques saoudiens, des influenceurs des quatre coins du monde affluent par avions entiers. Avec un objectif : montrer par leurs publications Instagram que le pays s’est ouvert. 
par Yunnes Abzouz
Journal — Écologie
Trois ans après Lubrizol, Rouen confie aux entreprises la prévention des risques industriels
Trois ans après l’accident de l’usine chimique, la métropole normande a mandaté une association d’industriels pour étudier les attentes de la population et former les élus. Une association de victimes dénonce un « McKinsey » de la pollution.
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit