shrese

menuisier-chercheur

Sa biographie
Je m’intéresse à la biologie moderne, née il y a seulement deux siècles. Elle est, depuis, une science à l’image de la modernité, c’est-à-dire obsédée par la classification, le cloisonnement, la séparation, le détachement (de soi, du sol, des autres) et le mesurable. Elle a reposé et repose toujours en grande partie sur une volonté de « centrement » (l’anthropocentrisme, les notions centrales d'espèce, d'individu ou de gène comme entités primaires de la biologie, ou l’idée de programme génétique et de l’ADN comme matrice du vivant) et sur une vision du vivant comme machine (héritée des thèses biologiques cartésiennes méca­nistes du 17e qui posent l’être vivant comme un automate, et prolongée de nos jours par la cybernétique). Une vision qui fait de nous les ingénieurs du monde vivant. Mon but est donc d’essayer de comprendre à quel point la biologie et la génétique nourrissent et sont nourries de l’imaginaire de leur époque. Il m’a paru qu’en premier lieu, je devais effectivement connaître « l’ennemi » du mieux que je pouvais, afin d’élaborer une stratégie d’attaque, de décentrement et de destitution.
Son blog
1 abonné Le blog de shrese
  • 6 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 2 contacts
Voir tous