Velléités

Modestes exemples d'initiatives démocratiques

J'invite les parents d'élèves à vérifier, aussitôt connaissance prise de l'emploi du temps de leurs enfants , l'équilibre de répartition de horaires et de l'équipe pédagogique: Il ne s'agit évidemment pas d'intervenir sur les contenus des programmes ou des modalités de leur transmission, mais de s'assurer qu'il n'y a pas de classe dépotoir c'est à dire de classe qui cumule le plus d'obstacles à une scolarité paisible et féconde, pour des motifs plus ou moins avouables; ces obstacles sont les suivants: des effectifs plus chargés que les autres, des disciplines majeures dispensées en fin d'après midi, une carence optionnelle, un déséquilibre dans la répartition des horaires , des enseignants peu diplômés, précaires ou inexpérimentés, parfois même portant deux casquettes:sport et anglais, arts plastiques et histoire et géographie , et comme dénominateur commun les élèves de ces classes sont d'origine modeste et plus ENCORE;

Voilà pourquoi les parents exposés à  ces déconvenues doivent se faire accompagner , voire aider par ceux qui en  sont naturellement à l'abri  ou par  ceux qui ont déjà pris les précautions nécessaires pour l'être . ces démarches impliquent une solidarité citoyenne et une prise de conscience de la part de parents à mill.e lieux de se représenter cette source d'inégalités.

ce type de lutte contre l'injustice sociale existe déjà dans certains quartiers , mais sous.

 d'autres formes qui contournent le réel de la situation: il faut prendre sur soi de comparer les mêmes niveaux de classe, d'en obtenir la possibilité de créer des liens de voisinage etc. 

Il s'agit d'une initiative non démocratique en elle même puisque ce ne sont pas les individus censé.s

 en bénéficier qui l'ont prise mais d'une initiative préparatoire qui implique une conscience démocratique en éveil chez les initiateurs susceptible d' inspirer dans la cité d'autres initiatives à la portée du citoyen.

J'invite les lycéens  à trouver les moyens de se rencontrer, d'échanger autrement que sur le net, d'enquêter ensemble sur les inégalités qu'ils constatent , de s'y montrer sensibles , de créer des lieux d'échange , de convivialité, de s'informer sur le sort de tant d'oubliés d'entre eux

j'invite le Ministère à faire de l'orthographe le meilleur moyen d'aimer sa langue, son histoire , sa géographie en favorisant une approche diachronique des mots qui fasse rêver , aimer , et comprendre.Savoir ce que parler veut dire est essentiel à la liberté de chacun et à sa dignité.

J'invite les médias à bannir de leur vocabulaire toutes les expressions qui favorisent le culte de la personnalité, qui font oublier que nous sommes censés vivre sous un régime républicain, qui emprisonnent le public dans une mythologie manichéenne j'invite les responsables de plateaux , d'émlssions prétendument politique à vaticiner le moins possible et à donner la parole à ceux dont ils parlent etc....

J'invite le gouvernement à délivrer les "quartiers" de la pègre , des trafiquants de drogue, des vrais responsables d'une économie souterraine qui masque une pauvreté insoupçonnée  dont il faudra pourtant affronter la colère: Dies irae dies illa"!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.