sirine.alkonost
Perche Brandie
Abonné·e de Mediapart

118 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 oct. 2022

sirine.alkonost
Perche Brandie
Abonné·e de Mediapart

Voix d'Iran - Pour tous les « pour »

Les messages s'empilent, les mots se chevauchent, les arrestations et les morts s'accumulent, je ne traduis pas assez vite les messages qui me parviennent. En voici un... Lisez, partagez s'il vous plaît, c'est maintenant que tout se joue.

sirine.alkonost
Perche Brandie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pour tous les "pour"/For all the "fors" 

(Barayé in hamé "barayé" )

On savait bien qu'on atteindrait un point de non-retour.... A présent il leur est pratiquement impossible de tous les arrêter.

Toutes les actrices et joueurs de football et musiciens et écrivains et tous les autres, qui ont enlevé leurs foulards et ont envoyé leurs condoléances à la famille de Mahsa.

Les hommes et les femmes qui descendent chaque soir dans la rue, partout en Iran, sont désormais soutenus par leurs célébrités préférées.

Ce moment est arrivé... Il est passé si vite au-dessus de nos têtes, maintenant il est  temps pour tout le monde de faire ce choix.

Pour qui, pour quoi vous mobilisez-vous ?

Ce « pour » est devenu le hashtag du jour, écrit et partagé par des millions : « pour » (#Baraye en persan) quoi, ou pour qui nous nous battons.

Pour Mahsa, Pour Navid, Pour Neda, Pour le lac d'Urumiyeh, pour les femmes, pour les fils, pour les filles, pour les villes et pour le monde, nous écrivons, partout où nous le pouvons. 

Un musicien a pris tous les "pour" qu'il aimait et les a réunis dans les paroles d'une chanson, dans la vidéo qu'il a postée sur Instagram, il dit au peuple. d'Iran, "tu as écrit cette chanson".

(note de la traductrice: depuis que j'ai reçu le présent témoignage, ce chanteur, Shervin Hajipour, a été arrêté et nous sommes sans nouvelles à ce jour. La vidéo a été supprimée de son profil mais continue à circuler et peut facilement être trouvée dans un moteur de recherche avec les mots-clés #baraye et #shervinhajipour ou #shervinine, certaines versions ont été sous-titrés en anglais par des utilisateurs ) 

Un autre groupe a utilisé le slogan "Zan - Zendegi - Azadi" (Femme - Vie - Liberté) comme paroles.

De nouveaux hymnes sont arrivés, de musiciens de tous styles et de tous âges (la version en Persan de Bella Ciao circulé beaucoup) .

A Shiraz, un groupe d'étudiants a lancé un nouveau slogan, pour mettre des larmes, peut-être de joie, ou de fierté ou d'espoir, dans les yeux de ceux qui l'entendent : tandis que les hommes crient d'un côté « Zan - Zendegi - Azadi », les femmes leurs répondent  "Mard - Mihan - Abadi" (Homme - Patrie - Prospérité ). 

Nous n'avons pas fini d'entendre ce nouveau slogan, Shiraz a apporté là une  contribution majeure, juste avec ce nouveau slogan et la façon dont il a été présenté.

Le reste du monde n'est plus silencieux.

Une réponse mondiale aussi vaste est sans précédent, quelle que soit l'ampleur de la protestation. La révolution des femmes était, semble-t-il, attendue, et pas seulement par les Iraniens.

Mais le combat est loin d'être terminé

Ne tenez rien pour acquis. Dans le monde réel, le peuple iranien est toujours massacré sur le terrain.

Les troupes de la République islamique tirent à vue, et à balles réelles, chaque nuit, derrière le rideau d'un Internet ralenti et fortement limité

Le monde doit réagir. Plus fort. 

L'Allemagne a pris l'initiative de convoquer l'ambassadeur d'Iran, l'Espagne aussi. N'ayez pas peur de suivre ces exemples.

Le point de non-retour est arrivé: le peuple d'Iran est destiné à cette victoire maintenant. Il n'y a pas d'autre moyen. Le prix de l'échec est trop élevé.

Et même ainsi, nous sommes, pour la plupart, toujours assez intelligents pour dire non, quand il est suggéré de prendre les armes. Nous disons non aux armes à feu, tout en nous faisant tirer dessus. 

Ne sous-estimez pas cette population, monde libre! Ne sous-estimez pas cette génération ! Rejoignez ceux qui se battent pour la liberté de la femme, et refusez de riposter avec des armes ! Ne manquez pas cette occasion.

Le prix de l'échec ne sera pas seulement pour nous, il sera pour le monde entier. Nous sommes à un tout autre niveau.

Parlez fort, vous les politiciens ! N'est-ce pas pour cela que vous vous êtes fait élire ? Soyez puissants ! Soyez directs ! Ne manquez pas cette occasion! Réveillez-vous écrivains et artistes !

Regardez ce slogan : "Zan - zendegi - azadi" (Jen - Jyian - Azadi, en kurde - la langue maternelle de Mahsa). Regardez comme il est élégant, universel et plein de vie et d'espoir ! Ne manquez pas ce rendez-vous , monde libre!

Nous vous attendons nombreux, notre rendez-vous avec vous est tous les jours à 17h dans les rues de notre patrie.

Soyez là, avec nous, jusqu'à ce que nous célébrions ensemble une victoire pour les femmes, pour tous les "Pour" que nous partageons, tous. 

Nos vies comptent, soyez notre voix. 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte