SoazJolivet
Chercheure en sociologie
Abonné·e de Mediapart

7 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 févr. 2021

LES OUBLIES DE LA VACCINATION, Qui est responsable ?

Alors qu'on nous annonce un pic de l'épidémie à la mi-mars, alors que le ministre de la santé nous promet une couverture vaccinale totale avant l'été, on constate amèrement l'échec de la répartition des vaccins sur le territoire, avec pour premières oubliées, les personnes âgées. .

SoazJolivet
Chercheure en sociologie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Copie d'écran (18 février 2021) © Soaz Jolivet

Le 2 février, ce seul centre de vaccination pour le Pays Bigouden (56000 personnes) annonçait 360 doses pour les 28 jours à venir pour la population de plus de 75 ans et déjà l'impossibilité de prendre rendez-vous. On est passé à 833 doses (photo) mais on est loin du compte !

M'informant pour ma mère le 2 février, il nous fut répondu alors par nos médecins traitants d'attendre gentiment que le vaccin arrive dans les cabinets médicaux. L'info donnée hier, c'est que les médecins auront 10 doses par semaine et vaccineront les 54-64 ans atteints de maladie chronique.

Ma maman âgée de 83 ans ne peut donc se faire vacciner ni à Pont-L'Abbé (centre saturé), ni chez son médecin traitant, ni à Quimper (centre fermé en rupture de stock). Ouvrière de 14 ans à 60 ans, elle a grandement financé par ses cotisations, la Sécurité Sociale, mais aujourd'hui elle fait partie des oubliés, des méprisés par une classe dirigeante aussi arrogante qu'incompétente.

Il y a donc en France une discrimination au sein de la population, résultant de la gestion catastrophique des dirigeants actuels de ce pays et de tous ceux qui à un poste de décision agissent dans le même sens.

Depuis bientôt un an nous nous soumettons aux gestes barrières et comme dans toutes les familles concernées par ce risque aux personnes âgées, voilà bientôt un an que je n'ai pas embrassé ma mère.

Ne rien dire c'est consentir ! Je ne consens pas.

Entre oubliés de la vaccination, milliers de morts par négligence dont 44 % (fin 2020) dans les EHPAD, licenciements par milliers, maltraitance aux étudiants, fermetures d'entreprises, économie en berne... nous constatons avec amertume et douleur le prix que nous payons.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Le Titanic Hidalgo fait escale à Aubervilliers
Dans une salle à moitié vide, la candidate socialiste à la présidentielle a estimé que le combat n’était pas perdu, même si la voie est « ardue et semée d’embuche ». En interne, certains la jugent déjà sans issue.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal
Le ministère du travail abuse de la précarité pour ses propres salariés
Plusieurs agents contractuels n’ont récemment pas été payés comme ils l’auraient dû. La CGT dénonce l’augmentation de la précarité au sein de l’institution censée veiller à la bonne application du droit du travail, et lutter contre l’explosion des contrats courts.
par Dan Israel

La sélection du Club

Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS