Stop à la faim des étudiants confinés

Des milliers d'étudiants confinés ont faim ! Cette situation est indigne. Mobilisons-nous pour que la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche mette en place un plan d'urgence pour distribuer une aide alimentaire sur les campus.

https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid24747/nous-contacter.html?fbclid=IwAR2DnndMxib2MN6b-hR0-y9lwRLnO48yxfE_u3ciHdNvMlYwEuaI5eCwykE#Ministre

Madame La Ministre,

De nombreux étudiants un peu partout en France, confinés en Résidence universitaire et en ville ne peuvent manger à leur faim du fait de la fermeture des restaurants universitaires depuis le 16 mars.


Ne faisant qu’un repas rudimentaire par jour, peuvent-ils suivre les cours en ligne ? Ils doivent être évalués en contrôle continu pour valider leur année. Ces conditions déficitaires ne créent pas un traitement égalitaire avec les étudiants qui ont pu rejoindre leur domicile familial.

Nous vous demandons de mettre en place en toute urgence un plan de secours pour aider les étudiants dans le besoin afin qu'ils puissent s'alimenter correctement en organisant une distribution alimentaire sur les campus.
Nous vous demandons de suspendre les loyers des chambres universitaires et d’apporter une aide aux étudiants sans revenus, logés en ville.
Nous vous demandons d’assurer l’égalité des conditions d’évaluation des étudiants.

Comptant sur votre volonté de mettre un terme à cette situation indigne, nous vous prions Madame La Ministre, d’agréer nos salutations distinguées.

 

Réponse reçue ce samedi 23 mai 2020, soit plus de deux mois depuis le début de confinement. 

https://media.etudiant.gouv.fr/file/10-Cnous_Crous/83/2/2020-05-15_-_Courrier_aux_etudiantes_et_etudiants%5b35965%5d_1287832.pdf

 

Covid-19 : Le Gouvernement a mis en place une aide exceptionnelle de 200 euros

 

L'aide est accessible aux étudiants en formation initiale, boursiers comme non boursiers, sans condition de nationalité.
Elle concerne d'une part les étudiants ayant perdu un emploi/stage gratifié et d'autre part les étudiants ultramarins restés en métropole.

Cette nouvelle aide peut être demandée dès maintenant !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.