L'Assemblée citoyenne de l'Ouest lyonnais s'inscrit dans la campagne JLM2017

L'assemblée citoyenne de l'Ouest lyonnais, rassemblement non structuré de citoyens de gauche, encartés ou non, vise depuis 2015 à faire vivre une action politique dans l'ouest lyonnais, terre de droite catholique historique. Elle a présenté des candidats autonomes des partis aux élections départementales de 2015. L'ACOL publie un communiqué pour annoncer son soutien à la campagne JLM2017.

                     Par un vote lors de sa dernière assemblée, l'Alternative Citoyenne dans l'Ouest Lyonnais a décidé de participer au mouvement de la           France Insoumise initié par la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l'élection présidentielle de 2017.

         Cette décision, longuement débattue, s'inscrit dans la continuité de notre action engagée depuis près de deux ans. Elle nous permet de saisir une opportunité inégalée de promouvoir avec force nos idées mais ne constitue en rien un reniement aux valeurs qui font la singularité de l'ACOL.

         Les défis politiques, sociaux, économiques et écologiques qui se présentent à nous dépassent de loin les moyens d'action de notre mouvement. Nous ne pouvons pas faire porter la voix de l'ACOL au-delà des limites de son territoire si ce n'est en rejoignant un mouvement national structuré qui s'ouvre à nous.

          La France Insoumise est une invitation faite à chaque citoyen-ne d'apporter sa contribution à l'élaboration d'un programme politique de gauche basé sur des fondamentaux en résonance avec ceux défendus par l'ACOL :
• la primauté des êtres humains sur le pouvoir économique, celle de l'intérêt général sur l'intérêt particulier
• une république refondée et représentative du peuple, portant haut les notions de laïcité et de démocratie
• l'écologie et le respect de l'environnement érigés en préalable et non comme un simple faire-valoir
• l'équité sociale et fiscale

          C'est en conscience que l'ACOL rejoint le mouvement de la France Insoumise avec l'objectif sincère de concourir à l'avenir de notre pays. C'est également en conscience qu'elle choisirait de s'en démarquer si la route empruntée par la France Insoumise confinait l'ACOL à une attitude de faire valoir contraire à ses principes .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.