D'une nuit à l'autre

La beauté de la nature peut-elle nous rencontrer depuis un écran ? En mariant ces peintures et ces bouts de lecture, c’est ce que j’espère un peu. Onze moments d’une même journée printanière pour apporter du souffle aux personnes confinées et coupées de ce qui nous rend vivants.

Emil Nolde Emil Nolde

 

 

« Il y avait eu du vent, il avait cessé, et les étoiles avaient éclaté comme de l’herbe. Elles étaient en touffe avec des racines d’or, épanouies, enfoncées dans les ténèbres et qui soulevaient des mottes luisantes de nuit. »

Giono, Que ma joie demeure

 

 

 

 

 

 

Félix Vallotton Félix Vallotton
« Au clair de la lune, près de la mer, dans les endroits isolés des campagnes, l’on voit, plongé dans d’amères réflexions, toutes les choses revêtir des formes jaunes, indécises, fantastiques. » Lautréamont, Les Chants de Maldoror

 

Claude Monet Claude Monet
« Peu à peu les arbres noircis, leur feuillage encore chargé de lambeaux d’ombre, reprenaient leur couleur. Une huile de lumière les baignait. Un madras de nuages soufrés ceignait le sommet des mornes élevés. Le pays émergeait du sommeil. »
Jacques Roumain, Gouverneurs de la rosée

 

Marc Chagall Marc Chagall

 

 

 

 

« Il y aura toujours un couple frémissant pour qui ce matin sera l’aube première.
Il y aura toujours l’eau, le vent, la lumière ;
rien ne passe après tout si ce n’est le passant »

Aragon, C’est une chose étrange à la fin que le monde

 

 

 

Audubon Audubon
« Que m’importe le nombre des mots qui vont et fuient quand un cri d’oiseau, quatre mille fois crié et recrié, fait un cœur si vaste, le confond si bien avec le cœur de l’air. »
Rilke, Nouveaux poèmes

 

William Turner William Turner
« La lumière était très blanche et tellement écrasée qu’elle semblait beurrer la terre avec un air épais. » Giono, Le Hussard sur le toit

 

Eugène Delacroix Eugène Delacroix
 « Quand un nuage, un vrai nuage du Sud, marron roux, avec un petit ourlet de mercure tout autour, se met à monter plus vite dans le ciel, tonne un bon coup, et crève en eau comme un seau percé ! » Colette, Sido

 

Paul Sérusier Paul Sérusier
« Un arbre semble toujours perdu dans un grand rêve tranquille. L’obscure montée de la sève le fait gémir dans les chaudes après-midi. C’est un rêve vivant qui connaît la course des nuages et pressent les orages, parce qu’il est plein de nids d’oiseaux. » Jacques Roumain, Gouverneurs de la rosée

 

Félix Vallotton Félix Vallotton
« Chante, douceur, à la dernière palpitation du soir et de la brise, comme un apaisement de bêtes exaucées. » Saint John Perse, Vents

 

Pierre-Henri de Valenciennes Pierre-Henri de Valenciennes
« La nuit s’évente à d’autres cimes. Et la terre au lointain nous raconte ses mers. » Saint John Perse, Vents

 

Odion Redon Odion Redon
« Nuit plénière où le rêve malgracieux ne clignote plus, garde-moi vivant ce que j'aime. » René Char, Sur une nuit sans ornement

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.