Sans candidature unique de la gauche...

Sans candidature unique de la gauche aux présidentielles j'irais compter fleurette à MAI rosiers rouge, jaune ...

Mon vélo

Mon mail

Ma bagnole 

Ma maison 

Ma piaule 

Ma sécurité

Mon boulot

Ma toux

Mon chien

Mes tas

Mes taux

Mes gosses

Mes mais

"Mai mai mai Paris mai

Mai mai mai Paris

Le jeune homme harassé déchirait ses cheveux

Le jeune homme hérissé arrachait sa chemise :

Camarade, ma peau est elle encore de mise

Et dedans mon cœur seul ne fait il pas vieux jeu ?

Avec ma belle amie quand nous dansons ensemble

Est ce nous qui dansons ou la terre qui tremble ?

Je ne veux plus cracher dans la gueule à papa

Je voudrais savoir si l'homme a raison ou pas

Si je dois endosser cette guérite étroite

Avec sa manche gauche, avec sa manche droite,

Ses pâles oraisons, ses hymnes cramoisis,

Sa passion du futur, sa chronique amnésie"

Mais Bien parti.e pour aller compter fleurette à mes rosiers...

Un sansdent, puelasueur ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.