Nous venons d'assister à la mise en place d'un coup d'état sanitaire.

Nous venons d'assister à la mise en place d'un coup d'état sanitaire. À l'automne macroleon se dotera des pleins pouvoirs pour notre plus grand bonheur. A l'hiver des camps de concentration seront ouverts pour ceux qui ne seront pas vaccinés, avec une partie disciplinaire pour ceux qui refuseront obstinément....

Nous venons d'assister à la mise en place d'un coup d'état sanitaire.

À l'automne macroleon se dotera des pleins pouvoirs pour notre plus grand bonheur.

A l'hiver des camps de concentration seront ouverts pour ceux qui ne seront pas vaccinés, avec une partie disciplinaire pour ceux qui refuseront obstinément.

Préalablement ces obstinés devront porter une marque bien visible pour que les vaccinés puissent s'écarter, les dénoncer, voire les chasser des lieux publics s'ils s'y trouvent.

Au printemps macroleon voyant qu'il y a un large consensus dans les enquêtes d'opinion, que le virus continue de progresser à cause du refus du vaccins par certains, qu'il est donc difficile dans ces conditions, voir impossible, d'organiser des élections présidentielles et parlementaire vraiment démocratiques, macroleon avec le quitus et l'autorisation du parlement repousse ces élections jusqu'à la fin de la pandémie et proroge donc l'activité parlementaire pendant cette période de transition sanitaire.

Amies entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?

Amies entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?

Amies ....

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.