La black-macronie et la réforme des retraites.

La black-macronie veux faire financer les retraites des hauts salaires par les cotisations des bas salaires. Retraite : un braquage à 72 milliards d'euros. Un exemple. Et vive la solidarité et l'universalité prônées par la black-macronite !

Un article de Dan Israël est paru ce lundi 30 décembre 2019 dans le journal détaillant bien mieux que je le fait, cette arnaque, ce hold-up.

 

Dans une entreprise de l'industrie métallurgique à multi-site dans les pays de Loire, il y a un site  avec 400 salariés environ et un autre en région parisienne une cinquantaine aussi environ.

Lors de la fusion des CE des divers sites l'an passé, on s'est aperçu que les  masses salariales des deux sites étaient équivalentes.

Pour ceux qui n'auraient pas bien compris une cinquantaine de salariés gagnent autant que 400...

Et encore dans la cinquantaine il y a des bas salaires, disons une dizaine pour simplifier les chiffres.

Les restants pour la plus part sont donc des cadres de haut niveau, souvent en fin de carrière.

Hé bien grâce à la future réforme des retraites, ce sont les cotisations des bas salaires qui vont financer pour le principal les retraites des hauts salaires.

Et vive la solidarité et l'universalité prônées par la black-macronite !

Retraite : un braquage à 72 milliards d'euros.

Cette baisse de charge pour cette entreprise, propriété de fonds de pension anglais, permettra de la revendre à la découpe avec un plus grand profit.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.