11 Novembre 2019. France réveille toi, l'ordre actuel des choses est injuste.

Sur les champs de bataille sont morts des pauvres, des ouvriers, des innocents, des poètes et mêmes d'horribles bandits. Mais au-dessus de ces tombes, trônent dans leurs habits de soie les véritables assassins que sont les argentiers du monde. Nous sommes morts pour rien si ce n'est défendre leurs usines, leurs banques, leurs casinos et leurs familles quand les nôtres se faisaient tuer.

L'ordre actuel des choses est injuste. France, réveille toi.

Nous sommes le 11 novembre et nous célébrons l'amnistie de 14-18. Combien de morts inutiles au petit matin où une brume laiteuse vient recouvrir de son spectre assassin nos champs de bataille. Un monde de folies vient de disparaître dans des souffrances innommables quand un autre plus prometteur nous sourit. On chante, on s'embrasse, on s'aime de nouveau. Nous croyons que ce monde sera différent, qu'il nous apportera le bonheur tant espéré. Homme, tu t'illusionnes d'un bonheur éphémère. Ce monde connaîtra lui aussi le désenchantement, la famine, la guerre et l'injustice. Jupiter comme tant d'autres dirigeants ne sont que les marionnettes d'un pouvoir arbitraire qui, années après années, reproduit les mêmes dommages, les mêmes outrages et les mêmes infamies. De toute part, les peuples se révoltent, se dressent devant leurs dirigeants mais de toute part leurs milices de noir vêtu écrasent les peuples. Voilà le monde de 2019. Et nous allons tenter d'honorer le souvenir de nos morts comme si leurs sacrifices avaient été essentiels à l'avènement d'un monde plus juste, plus fraternel. Erreur. Certains trouverons mille raisons de se satisfaire de nos sociétés dites démocratiques. Double erreur. Le monde est gouverné par l'argent, la cupidité, l'avarice, l'égoïsme, l'individualisme. Le peuple par lassitude ferme les yeux alors qu'au fond de lui il sent bien que ce monde est fou. Il y aura le maire qui dans sa belle écharpe tricolore louera les sacrifices d'hommes innocents. Il y aura les anciens combattants et leurs insupportables fantômes. Il y aura les enfants des écoles dans l'insouciance de leur prime jeunesse. Il y aura notre amnésie, notre soumission, notre servitude volontaire. Il y aura nos souvenirs et nos trahisons. Il y aura nos certitudes et notre folie. Depuis un an, la mémoire française se colore de jaune. Oui, ce monde nous fait horreur tant il pue l'injustice, tant il pue l'argent. Tant il pue l'insoutenable.

Sur ces champs de bataille sont morts des chrétiens, des juifs, des musulmans, des pauvres, des ouvriers, des étudiants, des fils, des pères, des amis, des innocents, des poètes et mêmes d'horribles bandits. Mais au-dessus de ces tombes, trônent dans leurs beaux habits de soie les véritables assassins que sont les argentiers du monde. Nous sommes morts pour rien si ce n'est défendre leurs usines, leurs maisons, leurs banques, leurs casinos et leurs familles quand les nôtres se faisaient tuer. Nous avons par notre sacrifice protégé uniquement leurs intérêts qui, une fois la guerre finie, ont continué de croître. Voilà notre démocratie où une minorité commande à une majorité. Le soldat inconnu n'a donc aucune religion où alors il les a toutes. Il est notre héros universel. Voilà aussi pourquoi tous les Gilets Jaunes peuvent s'associer à lui. Il est le peuple à lui tout seul. Il nous représente bien plus que tous les présidents élus qui sont les véritables serviteurs d'une caste de dominants prêts à sacrifier sans la moindre hésitation certaines catégories de la population au nom du profit. En 14-18, nous avions les poilus. En 2019, nous avons les illettrés, les sans dents, les gens de peu, les pauvres et les précaires que l'on abandonne sur l'autel du néo-libéralisme. Le monde n'a guère changé. En 14-18, tu mourrais pour ton pays. En 2019, tu meurs pour ton banquier. Ainsi la liberté tant promise devient un leurre car si aujourd'hui tu as certains droits reconnus par la constitution, tu as surtout le droit de mourir pauvre et libre. Voilà comment des intérêts privés liés à un capitalisme aveugle a mis sous tutelles nos démocraties. Voilà pourquoi tant de pays glissent vers la droite extrême, voilà pourquoi tant de peuples se révoltent. Voilà pourquoi il est nécessaire que toute la France se réveille et refuse l'injustice qui nous mène inexorablement vers la servitude volontaire avant que notre monde ne sombre définitivement dans le chaos. Il ne suffit pas de se lamenter seul dans son coin ou devant une stèle recouverte de noms mais de se lever comme les poilus de 14-18 et d'aller dire non à cette société dominée par une minorité. France réveille toi avant qu'il ne soit trop tard.

Spartacus 2022

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.