Hong-Kong : Quelques députés LREM sauveront-ils l'honneur du gouvernement ?

Une lettre ouverte de 20 députés LREM sauvera-t-il l'honneur de la France ou bien est-elle un symptôme du malaise grandissant au sein de la majorité?

Hong-Kong : Quelques députés LREM sauveront-ils l'honneur du gouvernement ?

Depuis le 17 novembre des citoyens ordinaires revendiquent tous les samedis pour une plus grande justice sociale.

Depuis le 17 novembre, le gouvernement reste sourd à leur demande.

Depuis le 17 novembre, les forces de l'ordre cognent, mutilent, gazent et éborgnent et cela dans une impunité totale et un silence étourdissant des députés de la majorité.

Depuis le 17 novembre, les principaux médias les présentent comme racistes, xénophobes, nationalistes, antisémites, factieux et séditieux, agitateurs et insurgés.

Depuis le 17 novembre, samedi après samedi, ils descendent dans la rue, ils ouvrent des péages, occupent des rond-point éphémères, marchent, chantent, écrivent leurs revendications et pétitionnent contre la privatisation d'ADP. Ils sont citoyens et fraternels.

Depuis le 17 novembre, moi Gilet Jaune suis solidaire des urgentistes, des pompiers, des retraités, des crayons rouges, des blouses blanches et des étudiants...

Depuis le 17 novembre, Macron ment, Castaner éborgne et Philippe regarde passivement.

Et aujourd'hui, sacrilège ultime pour Jupiter, certains députés de sa majorité, silencieux jusqu'à maintenant, critiquent le gouvernement hongkongais hostile à l'expression démocratique de ses citoyens qui s'opposent à une loi jugée liberticide. La répression dans l'ancienne colonie britannique de ces derniers jours n'a rien à envier à celle qui a et accompagne toujours en France le Mouvement des Gilets Jaunes. Qu'on se la dise.

Les hongkongais agissent comme les Gilets Jaunes lorsque ces derniers réclament le R.I.C. ou une plus grande démocratie. Leurs combats sont identiques.

Ils agissent ni plus ni moins comme de vrais Gilets Jaunes citoyens du Monde.

Mais le Pékinois du Touquet, parti en vacance, reste silencieux... La tragédie va finir par éclabousser notre pays car se coucher devant la Chine ne rapportera rien. Il y aura des morts, des blessés, des emprisonnés et beaucoup de martyres que la France va pleurer sans avoir fait un geste pour s'opposer au drame.

Voilà notre grandeur, celle d'être plus fort en gueule quand actes.

Voilà notre infamie, celle de brutaliser ses propres manifestants et en même temps se taire lâchement sur les manifestants d'un autre pays. Combien de morts faut-il pour retrouver sa dignité ?

Par ce billet, je tiens à dire merci à un député LREM, Jean-François Cesarini, et aux 19 autres qui ont fait entendre leur différence par une lettre ouverte invitant la France à dénoncer une possible dérive autoritaire du gouvernement chinois par une intervention plus musclée de son armée invoquant « le terrorisme ». Je ne sais pas si leurs collègues du Palais Bourbon sont des couards, des pleutres, des lâches ou manque d'un minimum de courage mais l'exemple ainsi donné devrait être suivi par d'autres, au moins pour l'honneur de la France qui se revendique « Le pays des droits de l'Homme ». Mon remerciement sera total quand ces mêmes 20 députés diront haut et fort que les Gilets Jaunes français et les manifestants hongkongais ont droit au même respect car il ne suffit pas de manifester sa solidarité avec certains et de la refuser pour d'autres. Là, réside le véritable courage.

Quant à Le Drian, son silence en dit plus long sur sa grandeur que n'importe quelle médaille reçue des mains de Jupiter. En tant que simple citoyen et habitant la Bretagne, je ne me sens nullement représenté par lui.

 

Spartacus 2022

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.