St-Ethique-slam
Praticien ordinaire du mouvement social : retraité, jardinier, slameur ....
Abonné·e de Mediapart

31 Billets

4 Éditions

Billet de blog 3 déc. 2016

Renoncement in progress

A la dite « Primaire de la gauche » nous savons aujourd’hui que F. Hollande n’a jamais eu l’intention de s’y soumettre. Il renonce ; « lucidité » : un retour de manivelle en pleine poire ça aide. Son suppléant M.Valls va revêtir l'habit de lumière ; exit la primaire....

St-Ethique-slam
Praticien ordinaire du mouvement social : retraité, jardinier, slameur ....
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 Renoncement in progress

La primaire de la belle alliance populaire a de qui tenir.

A la dite « Primaire de la gauche »  nous savons aujourd’hui que F. Hollande n’a jamais eu l’intention de s’y soumettre.  Il renonce ; « lucidité » : un retour de manivelle en pleine poire ça aide.

Déroulons le film 

En janvier, par la rédaction de MDP L’aile gauche du PS pour une primaire de la gauche en 2017.

Nous appelons notre parti ,le Parti socialiste, à s'engager lui aussi et à prendre dès maintenant toute sa part dans l'organisation des primaires citoyennes des gauches et des écologistes pour l'élection de 2017. »…« C’est la seule voie pour la gauche afin de prévenir le naufrage que nous redoutons lors de l’élection présidentielle »..

En avril : par la rédaction de MDP La minorité du PS s’inquiète de l’abandon d’une primaire  à gauche

Début d’un long chemin de croix :  ça ressemble à un cri désespéré : la motion B du PS alertedu probable enterrement d'une primaire à gauche, « et avec elle l’espoir pour la gauche d’échapper à un naufrage politique durable en 2017 ».

En mai : blog HAKIMA Loi travail : Motion de censure, ultime soubresaut de la démocratie

 les députés frondeurs réfléchissaient  à la possibilité de déposer une motion de censure ou à défaut il voterait celle  de la droite (LR, UDI)

par C. GEUGNEAU Les « frondeurs » échouent à monter une motion de censure de gauche

Les députés aubrystes, pourtant opposés, étaient aux abonnés absents.

En juin : éclairci  (agence Reuters )

Feu vert du PS pour une primaire de la gauche gouvernementale

Le conseil national du Parti socialiste a adopté à l'unanimité le principe de la tenue d'une primaire en vue de l'élection présidentielle de 2017, à laquelle François Hollande pourrait se présenter. L’important, après coup,  c’est le conditionnel du « pourrait ».

Le 2 juillet : agence REUTERS La « Belle alliance populaire » approuve la primaire à gauche.

L'assemblée nationale de la "Belle Alliance populaire" (BAP), qui rassemble les fidèles de François Hollande, a approuvé samedi l'organisation en janvier prochain d'une primaire pour sélectionner en janvier prochain leur candidat pour 2017.

Le 6 juillet   par C. GUEUGNEAU Deuxième échec pour une motion de censure de gauche à l’Assemblée

Le20 juillet Troisième 49-3 pour la loi travail, définitivement adoptée

CHRISTHOPHE GEUGNEAU pouvait écrire  Ils n’avaient même pas fait semblant  …..

En dix minutes, mercredi à l’Assemblée, le premier ministre a engagé la responsabilité de son gouvernement sur le texte, entraînant son adoption sans débat. L’aile gauche du PS ne tente pas cette fois-ci de déposer une motion de censure. La loi n’a donc jamais vraiment été débattue dans l’hémicycle.

La loi sur le travail portée par la ministre Myriam El Khomri n’aura donc jamais été débattue au gré de ses trois passages devant les députés. L’aile gauche du PS, emmenée par le député de la Nièvre Christian Paul, ne compte pas tenter de réunir les 58 signatures nécessaires au dépôt d’une motion de censure. Les « frondeurs » n’en promettent pas moins d’autres initiatives à venir.

…à venir , nous y sommes ….RENONCEMENT IN PROGRESS…suite

Les « frondeurs», au final, tiennent leur primaire au prix de leur renoncement à voter la censure contre la loi travail ! Aussi,  la primaire du PS , ou plutôt la primaire de la droite excentrée,  a pour seul objet de maquiller les brèmes ;

 Comment  travestir  le renoncement  in progress… de gauche ??

Mais l’encre n’a pas le temps de sécher que c’est déjà  le premier tour …..

- Pour assumer le bilan et la  conversion au social-libéralisme  du PS, proposer une nouvelle gouvernance  pour s’adapter « au réel » ; « ce réel » étant la tutelle de la finance à travers les injonctions de  la Commission Européenne…..M.Valls  devrait revêtir l’habit de lumière du toréador et se présenter ; mais il n’est pas con au point de servir de punching ball trois mois avant le 1ER tour : exit donc la primaire.

Sur ce marché : la concurrence "libre et non faussée" est  rude ; E.Macron s’est affranchi du PS pour occuper ce terrain-là ; la place est déjà prise et l’implosion du PS en cours avec Colomb Lyon-métropole et une partie de la fédé du Rhône  entre autres…

La conscience acquise  par les électeurs à travers le vote « utile » de 2012 et  à travers la mobilisation contre la loi travail fera le reste et  réduira ces deux options à une peau de chagrin.

F. Hollande hors-jeu, M.Valls candidat ; « Les gogo-frondeurs » peuvent sortir les kleenex ; faire leur deuil du PS et pour ceux qui gardent une conviction regarder dans la bonne direction - à gauche - .....La France insoumise embauche...c'est là que ça se passe...sans rancune.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Le ministre, l’oligarque et le juge de trop
Avocat, Éric Dupond-Moretti s’en est pris avec virulence à un juge qui faisait trembler Monaco par ses enquêtes. Ministre, il a lancé une enquête disciplinaire contre lui. Mediapart révèle les dessous de cette histoire hors norme et met au jour un nouveau lien entre le garde des Sceaux et un oligarque russe au cœur du scandale. 
par Fabrice Arfi et Antton Rouget
Journal — Extrême droite
Hauts fonctionnaires, cadres sup’ et déçus de la droite : enquête sur les premiers cercles d’Éric Zemmour
Alors qu’Éric Zemmour a promis samedi 22 janvier, à Cannes, de réaliser « l’union des droites », Mediapart a eu accès à la liste interne des 1 000 « VIP » du lancement de sa campagne, en décembre. S’y dessine la sociologie des sympathisants choyés par son parti, Reconquête! : une France issue de la grande bourgeoisie, CSP+ et masculine. Deuxième volet de notre enquête.
par Sébastien Bourdon et Marine Turchi
Journal — Outre-mer
Cette France noire qui vote Le Pen
Le vote en faveur de l’extrême droite progresse de façon continue dans l’outre-mer français depuis 20 ans : le Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen est le parti qui y a recueilli le plus de voix au premier tour en 2017. Voici pourquoi cela pourrait continuer.
par Julien Sartre
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou de Damien Rieu, fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Pour que jamais nous ne trions des êtres humains aux portes des hôpitaux
Nelly Staderini, sage-femme, et Karelle Ménine ont écrit cet billet à deux mains afin de souligner l'immense danger qu'il y aurait à ouvrir la porte à une sélection des malades du Covid-19 au seuil des établissements hospitaliers et lieux d'urgence.
par karelmenin
Billet de blog
L’éthique médicale malade du Covid-19 ? Vers une banalisation du mal
Plus de deux ans maintenant que nous sommes baignés dans cette pandémie du Covid19 qui a lourdement impacté la vie et la santé des français, nos structures de soins, notre organisation sociale, notre accès à l’éducation et à la culture, et enfin notre économie. Lors de cette cinquième vague, nous assistons aussi à un nouvel effet collatéral de la pandémie : l’effritement de notre éthique médicale.
par LAURENT THINES
Billet de blog
Les urgences et l'hôpital en burn-out !
On connaît par cœur ce thème souvent à l'ordre du jour de l'actualité, qui plus est en ce moment (une sombre histoire de pandémie). Mais vous ne voyez que le devant de la scène, du moins, ce qu'on veut bien vous montrer. Je vais donc vous exposer l'envers du décor, vous décrire ce que sont vraiment les urgences d’aujourd’hui ! Et il y a fort à parier que si l'ensemble des Français connaissaient ses effets secondaires, il en refuseraient le traitement, au sens propre comme au figuré !
par NorAd4é
Billet de blog
Monsieur le président, aujourd’hui je suis en guerre !
Monsieur le président, je vous fais une lettre que vous ne lirez sûrement jamais, puisque vous et moi ne sommes pas nés du même côté de l’humanité. Si ma blouse est blanche, ma colère est noire et ma déception a la couleur des gouttes de givre sur les carreaux, celle des larmes au bord des yeux. Les larmes, combien en ai-je épongé ? Combien en ai-je contenu ? Et combien en ai-je versé ? Lettre d'une infirmière en burn-out.
par MAURICETTE FALISE