Stéphane BORRAS
Abonné·e de Mediapart

16 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 janv. 2015

Privatisation de l'aéroport de Toulouse: manifestons!

Stéphane BORRAS
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 L'enregistrement de la conférence du 26 janvier organisée par le Collectif peut être écouté sur le site de l'Université populaire de Toulouse ou sur notre page Facebook. Il est aussi possible de l'écouter ci-dessous:

Après le succès de la réunion publique avec Laurent Mauduit, notre collectif se lance dans un manifestation publique. Elle sera joyeuse et nous l'espérons nombreuse. Pour ne pas laisser les puissants décider pour nous, pour que la démocratie garde un sens, pour ne pas laisser brader le bien commun, pour résister au côté des assocations de riverains,

Manifestons le samedi 31 janvier 2015

15 heures, place du Capitole, Toulouse

LA GESTION DE L'AÉROPORT N'EST PAS À VENDRE
Non à la privatisation !

Nous, organisations et citoyens de l'agglomération toulousaine, réunis dans le  Collectif contre la privatisation de la gestion de l’aéroport de Toulouse-Blagnac,  avons appris par la presse sa privatisation et sa reprise par un consortium sino-canadien du nom de Symbiose. 

Nous dénonçons :

  • la création d’un hub, qui - avec Francazal - ferait de l’aéroport une plate-forme de niveau équivalent à celui d’Orly, où se développeraient le transit passagers, le fret et les vols de nuit avec des risques sanitaires majeurs encourus par plus de 100 000 riverains situés sous le couloir aérien, en raison de nuisances sonores et de pollutions atmosphériques maximales;
  • l’augmentation du risque de catastrophe aérienne  par chute d’un avion sur l’agglomération toulousaine et notamment sur le site industriel Seveso 2 de la SNPE ;
  • la cession d’une partie du capital détenu par l’État quelle que soit la nationalité des actionnaires
    l'absence totale de consultation des riverains, des salariés de l'aéroport et des citoyens  ;
    la négociation d'un pacte secret d’actionnaires qui donne tous les pouvoirs au gestionnaire choisi par le gouvernement  ;
    la position de Toulouse Métropole qui a négocié en contrepartie une participation dans la construction du parc des expositions et certainement dans d’autres infrastructures.

Nous exigeons l’arrêt immédiat du processus de privatisation de la gestion de l’aéroport de Toulouse-Blagnac.
Parce que cet aéroport, rentable et financé par les contribuables, doit rester un bien public, parce que notre santé et notre sécurité valent plus que leur profits, nous demandons à l’État de renoncer à l’opération de cession en cours et aux collectivités concernées de s'y opposer.

----

Les signataires de cet appel s’engagent à mettre en œuvre tous les moyens démocratiques pour faire cesser cette privatisation
Associations de quartier 
Collectif Contre les Nuisances Aériennes de l’Agglomération Toulousaine, Union des Comités de Quartier, Comité de quartier Fontaine Lestang–Arènes, Association Adeqvaar Ancely Arènes Romaines, Comité de quartier Papus Tabar Bordelongue , Vivre à Cornebarrieu, Comité de quartier de Pouvourville, Comité de quartier de Croix de Pierre, Association d’Orbesson, Comité de quartier des Sept Deniers, Comité Asis Saint Martin du Touch, Comité de quartier Saint-Michel Comité de quartier Fontaines-Garonne, Association des habitants des Côteaux de Ramonville , Association du Parc de Gounon, Association Arènes St-Cyprien, Maison de quartier de Bagatelle, Comité de quartier Borderouge, Collectif des comités de quartiers pour la défense des toulousains, Collectif Francazal, Abave de Blagnac
Associations
Attac, Fondation Copernic, Université Populaire de Toulouse, Union Française Contre les Nuisances des Aéronefs
Syndicats :
FSU 31, Solidaires 31, UD CGT 31
Partis politiques 
Ensemble 31 (Mouvement pour une alternative de gauche écologiste et solidaire, membre du FdG), Europe Écologie Les Verts, Nouveau parti anticapitaliste 31, Parti Communiste Français 31 (sections de Bagatelle et de Blagnac Constellation), Parti de Gauche 31 (comités de Blagnac Constellation et de Toulouse Ouest)
Élus
Conseillers syndicaux au Conseil Économique, Social et Environnemental Régional (B. Dedeban FSU, C. Terrancle Solidaires), groupe des élus EELV de Toulouse, conseiller général EELV (P. Jimena) et conseillers régionaux EELV
(F. simon, G.Cros), conseillers municipaux PCF Toulouse (M. Durrieu et P. Lacaze), conseiller municipal PCF Colomiers
(D. Menen, ancien coordonnateur CGT Aéroport Blagnac), conseillers généraux PS (P. Pignard, J. Klotz, Z. El Kouacheri, J.-L. Llorca), conseiller municipal et intercommunal PS Sicoval-Ramonville-St-Agne (P.-Y. Schanen)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Fraude fiscale : la procédure opaque qui permet aux grandes entreprises de négocier
McDonald’s, Kering, Google, Amazon, L’Oréal… Le règlement d’ensemble est une procédure opaque, sans base légale, qui permet aux grandes entreprises de négocier avec le fisc leurs redressements. Un rapport exigé par le Parlement et que publie Mediapart permet de constater que l’an dernier, le rabais accordé en 2021 a dépassé le milliard d’euros.
par Pierre Januel
Journal
Cac 40 : les profiteurs de crises
Jamais les groupes du CAC 40 n’ont gagné autant d’argent. Au premier semestre, leurs résultats s’élèvent à 81,3 milliards d’euros, en hausse de 34 % sur un an. Les grands groupes, et pas seulement ceux du luxe, ont appris le bénéfice de la rareté et des positions dominantes pour imposer des hausses de prix spectaculaires. Le capitalisme de rente a de beaux jours devant lui.
par Martine Orange
Journal — Livres
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Journal
Le député Sacha Houlié relance le débat sur le droit de vote des étrangers
Le député Renaissance (ex-LREM) a déposé, début août, une proposition de loi visant à accorder le droit de vote aux étrangers aux élections municipales. Un très « long serpent de mer », puisque le débat, ouvert en France il y a quarante ans, n’a jamais abouti.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Le bon sens écologique brisé par le mur du çon - Lettre ouverte à Élisabeth Borne
On a jamais touché le fond de l'aberration incommensurable de la société dans laquelle nous vivons. Au contraire, nous allons de surprises en surprises. Est-ce possible ? Mais oui, mais oui, c'est possible. Espérons que notre indignation, sans cesse repoussée au-delà de ses limites, puisse toucher la « radicalité écologique » de madame Borne.
par Moïra
Billet d’édition
Canicula, étoile chien
Si la canicule n’a aucun rapport avec les canidés, ce mot vient du latin Canicula, petite chienne. Canicula, autre nom que les astronomes donnaient à Sirius, étoile la plus brillante de la constellation du Grand Chien. Pour les Grecs, le temps le plus chaud de l’année commençait au lever de Sirius, l’étoile chien qui, au solstice d’été, poursuit la course du soleil .
par vent d'autan
Billet de blog
Décret GPS, hypocrisie et renoncements d'une mesurette pour le climat
Au cœur d'un été marqué par une sécheresse, des chaleurs et des incendies historiques, le gouvernement publie un décret feignant de contraindre les entreprises du numérique dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais ce n'est là qu'une vaste hypocrisie cachant mal les renoncements à prendre des mesures contraignantes.
par Helloat Sylvain
Billet d’édition
Les guerriers de l'ombre
« Je crois que la planète va pas tenir longtemps, en fait. Que le dérèglement climatique ne me permettra pas de finir ma vie comme elle aurait dû. J’espère juste que je pourrai avoir un p’tit bout de vie normale, comme les autres avant ». Alors lorsque j'entends prononcer ces paroles de ma fille, une énorme, incroyable, faramineuse rage me terrasse. « Au moins, j’aurais vécu des trucs bien. J’ai réussi à vaincre ma maladie, c’est énorme déjà ».
par Andreleo1871