Stéphane Léger
Abonné·e de Mediapart

26 Billets

1 Éditions

Billet de blog 27 mai 2020

Déconfinement : expérience du spectre

Stéphane Léger
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ça s’est passé comme rien. Ou presque. Une sorte de retour, où le train train nous promettait enfin un rendez-vous trop longtemps reporté. Et puis, tout est apparu étrangement inconsistant. Le corps, déjà entraîné à la très grande limitation des contacts, commence à se distancer de son propre corps. Sans le contact de l’autre, le corps s’absente volontairement de l’espace qu’il est censé traverser.

Il y eut une forme de frénésie les premiers jours. Des hordes dans les magasins, les supermarchés. Et puis. Des espaces toujours clos. Des bureaux de poste asséchés où deux corps à la fois hantent les lieux, tandis que dehors, suivant les heures de la journée, s’étirent un filament de silhouettes espacées, diaphanes.

Aucun rassemblement. Les corps ne se croisent pas, ils s’évitent. Même la rue a disparu. On n’entend plus les voix portées par un engouement soudain pour le temps qui passe. Les bistrots sont devenus des aires abandonnées, en sursis. L’espace politique du quotidien a un goût d’ombre.

Les journaux se transforment en archives. L’évènement n’a pas eu de prolongation. Il traîne, ici et là, des retombées insipides, spéculatives. Des manifestes qui agitent des portes ouvertes d’où aucune respiration ne sort.

C’est avant qui reprend son bonhomme de chemin, mais pas comme avant. On est suspendu. Avant sans lendemain qui traîne son spectre, persistant sans souffle ; plus que jamais sans âme, puisque les corps ont tant donné de leur peau, déserté leur chair, qu’elle n’a plus rien à recouvrir.

La psyché cherche alors à repousser la captation dont elle est l’objet, qui voudrait la rendre perméable à ce soucis sécuritaire total qui se clame en prêches sanitaires pour convaincre.

Que faire quand l’invisible est allié au mensonge ?

© SL

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Didier Raoult : deux ans d’enquête sur une imposture
Depuis l’arrivée du Covid-19 en France, Didier Raoult est devenu une figure nationale. D’abord en faisant la promotion d’un traitement inefficace contre la maladie, l’hydroxychloroquine, puis en niant la possibilité d’une seconde vague ou en remettant en cause l’efficacité de la vaccination. Mediapart revient en vidéo sur deux ans d’enquête sur le directeur de l’IHU.
par Youmni Kezzouf, Mathieu Magnaudeix et Pascale Pascariello
Journal — Gauche(s)
Mélenchon à Nantes : un show pour satelliser ses adversaires
Dans une salle entourée d’écrans projetant des images de l’espace, le candidat insoumis à la présidentielle a évoqué sa ligne en matière de politique spatiale et numérique. Il a aussi beaucoup parlé d’écologie et, un peu, d’union de la gauche.
par Pauline Graulle
Journal
La Gauche révolutionnaire rattrapée par la vague #MeToo
Ce mouvement d’inspiration trotskiste, qui opère depuis Rouen, affronte une sérieuse crise interne avec la remontée à la surface de violences sexuelles supposément commises par l’ancien dirigeant du mouvement, au début des années 2010. L’affaire arrive devant la justice.
par Manuel Sanson (Le Poulpe)
Journal — Éducation
Élèves handicapés : les vilénies de Zemmour, le tollé, et après ?
Les adversaires d’Éric Zemmour ont fait part samedi de leur indignation après ses propos sur « l’obsession de l'inclusion » scolaire, qui serait « une mauvaise manière faite aux autres enfants ». Une « obsession » qui manque pourtant cruellement de moyens en France. Et jusque-là, de propositions à la hauteur.
par Caroline Boudet

La sélection du Club

Billet de blog
La lutte continue !
La lutte continue ! Mais il ne suffit pas de l’énoncer, il faut la faire vivre. Ce n’est que dans la continuité de la mobilisation que nous parvenons à obtenir des avancées, si petites soient-elles. En cette année de présidentielle, les citoyens ont tout intérêt à profiter de cette période pour se rendre visibles et audibles pour faire avancer leurs revendications et apostropher un gouvernement réfractaire aux avancées socio-économiques à destination des petits salaires.
par aeshloi2005
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
Absence ou absentéisme : le management néolibéral par les mots
A propos des enseignants non remplacés, absentéisme ou absence ? Un glissement lexical qui traduit la volonté néolibérale d'utiliser insidieusement le discours pour modifier les représentations du travail et augmenter les exigences faites aux travailleuses et travailleurs.
par Paul DEVIN