La saison des crimes de guerre et de l'inhumanité

Les industries de l'armement et du renseignement mènent le monde vers le pire du pire

saison-des-crimes-de-guerre

 

 Informations sur les financements accordés par la France et l'Union Européenne aux entreprises israéliennes :

https://www.bpifrance.fr/A-la-une/Appels-a-projets-concours/Appel-a-projets-Bpifrance-Iserd-Israel-Innovation-Authority-38640

 

https://www.bastamag.net/Bain-de-sang-a-Gaza-quand-l-Europe-arretera-t-elle-de-financer-l-industrie-de-l

 

Refus du contrôle des ventes d'armes par notre gouvernement :

https://www.bastamag.net/Le-gouvernement-bloque-une-loi-pour-sanctionner-les-ventes-d-armes-a-des-pays

 

 

 Emmanuel Macron, le Président des brutes racistes et suprémacistes :

 "Il est des amitiés que ne peuvent altérer ni les turbulences de l’Histoire ni les profondes mutations que connaissent nos sociétés" 

Il s'exprime ainsi dans la brochure de présentation de l’événement la "Saison France -Israël". Comme si les tirs de snipers sur des manifestants pacifistes et les bombardements relevaient de simples « turbulences » sans responsable. Et d’ajouter : « Il en va ainsi de l’amitié entre Israël et la France » muée en inclination pour son premier ministre. Le locataire de l’Élysée va même jusqu’à affirmer : « Elle est un point fixe et assuré dans un monde en mouvement, une constante de notre identité », évoquant une « osmose sur bien des thèmes » entre les deux pays. À condition, probablement, d’omettre le respect des droits humains et du droit international.

À condition aussi de mépriser l’histoire. Car cette série de manifestations publiques, qui va durer six mois, coïncide, comme tient à le rappeler le premier ministre israélien, avec le soixante-dixième anniversaire de la création d’Israël. Il s’agit pourtant aussi du soixante-dixième anniversaire de la Nakba, qui s’est traduite entre 1947 et janvier 1949 par l’expulsion de plus de 800 000 Palestiniens et par leur dépossession, les enfants de réfugiés devant toujours exiger le droit au retour que leur reconnait pourtant le droit international.

 

La suite est ici, sur le site Orient XXI :

Quand la France organise la promotion d’Israël

https://orientxxi.info/magazine/quand-la-france-organise-la-promotion-d-israel,2495

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.