LICRA: ligue protégeant la politique raciste d'Israël

 

La LICRA se présente comme une organisation antiraciste. Si elle l'était, elle devrait lutter contre l'épuration ethnique menée par Israël en Palestine.

Mais la LICRA fait le contraire en empêchant les Français d'exercer des pressions pacifiques sur l'état d'Israël. Ces pressions visent à amener Israël à cesser ses crimes. Les Français n'ont pas d'autre moyen pacifique que le Boycott pour lutter pour l'application du Droit International en Palestine.

 

La LICRA est-elle une organisation antiraciste, ou une officine défendant la politique raciste et contraire au Droit International de l'Etat d'Israël ?

vendredi 29 novembre 2013 -

Collectif 69 de soutien au peuple palestinien



Le choc du calendrier crée parfois des effets redoutables !

Le 30 novembre de nombreuses organisations appellent dans toute la France à des marches antiracistes. Sursaut nécessaire et bienvenu, face à la montée des intolérances et du racisme. La Ligue Contre le Racisme et l’Antisémitisme a toute sa place dans le concert des organisations antiracistes.
La vigilance et le combat de tous les instants contre le racisme, l’islamophobie et l’antisémitisme doivent être salués et soutenus.

Le 27 novembre, la Cour d’Appel de Colmar vient de condamner 12 militants de Mulhouse, qui ont agit dans le cadre de la campagne BDS (Boycott, Désinvestissements, Sanctions) contre l’État d’Israël. Ils avaient commis le "crime" de distribuer des tracts appelant les consommateurs à refuser d’acheter les produits israéliens tant que cet Etat bafoue les droits humains.


Parmi les associations qui s'étaient portée partie civile, on trouve la LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme).

Ainsi, la LICRA s’attaque à des militants défendant les droits humains en Palestine. Cette organisation en prenant fait et cause pour l’État d’Israël porte préjudice à la lutte antiraciste.

Si la LICRA veut s’intéresser à Israël, nous l’invitons à se dresser contre les lois discriminatoires et racistes promulguées par cet État. Cela concourrait à la lutte antiraciste à travers le Monde, loin des attaques des défenseurs des droits du peuple Palestinien. Nous invitons donc la LICRA à revenir au cœur de son combat : le combat contre le racisme et l’antisémitisme.

COLLECTIF 69 DE SOUTIEN AU PEUPLE PALESTINIEN - Le Conseil d’Administration, Jeudi 28 novembre 2013

http://www.info-palestine.eu/spip.php?article14222

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.