J’ai mal à mon travail : une salariée en colère écrit aux dirigeants de la Macif

Elle est salariée du groupe Macif. Elle a découvert dans le Canard enchaîné du 23 janvier l’augmentation de 62,5 % que s’est octroyé son patron, Alain Montarant, pour atteindre un revenu de 260 000 euros annuel. Au même moment, la direction du groupe négociait au plus bas l’évolution annuelle des salaires de ses employés.

Elle a écrit une lettre à ses dirigeants qui a été lue à l’occasion d’une réunion paritaire par des élus CGT. Selon eux, la direction n’a pas réagit : aucun commentaire. Nous reproduisons cette lettre dans Rapports de force.

La suite

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.