Stéphane Ortega

Journaliste

Sa biographie
Son blog
36 abonnés Rapports de force
Voir tous
  • La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !

    Par
    Le choix du gouvernement de défiscaliser et désocialiser primes et heures supplémentaires avait déjà fragilisé les budgets de la protection sociale. Le grand coup de frein sur l’activité économique a fait le reste : des trous abyssaux pour la Sécurité sociale, l’Unédic et les retraites. Une dette sociale encore accentuée par certaines mesures prises par l’exécutif pour faire face à la crise.
  • Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la Macronie d’avant le Covid-19

    Par
    Emmanuel Macron a annoncé hier lors d’une interview donnée à la presse régionale les grandes lignes de la fin de son premier mandat. Plus une continuité qu’un changement de cap. Ce matin, Jean Castex remplace Édouard Philippe au poste de Premier ministre pour appliquer sensiblement la même politique qu’avant la crise du Covid-19.
  • Guérilla judiciaire et parlementaire pour un retour au droit de manifestation

    Par
    Après la décision du Conseil d’État sur l’interdiction de rassemblement de plus de 10 personnes sur la voie publique, le Sénat a rejeté une limitation au droit de manifestation du projet de loi gouvernemental devant succéder à l’état d’urgence sanitaire. Parallèlement, le Conseil d’État doit encore se prononcer sur le décret du 14 juin qui donne un pouvoir accru aux préfets.
  • Consommez plus, travaillez plus, gagnez moins

    Par
    « Sachons sortir des sentiers battus, des idéologies et sachons nous réinventer, moi le premier », disait Emmanuel Macron le 13 avril, à l’occasion d’une de ses interventions télévisées pendant la crise du Covid-19. Pourtant, loin de tourner le dos à sa politique pro-entreprises, le gouvernement met les bouchées doubles pour satisfaire le patronat et l’économie de marché.
  • Décision imminente pour la coopérative de masques en Bretagne

    Par
    Le rapport sur la faisabilité d’une coopérative pour fabriquer des masques chirurgicaux et FFP2 dans les Côtes-d’Armor est maintenant sur la table du conseil régional de Bretagne. Celui-ci devrait se prononcer la semaine prochaine. Mais depuis trois semaines, un investisseur suisso-libanais est venu proposer ses « services » pour lancer une production sous la forme classique d’une société anonyme.