Stéphane Ortega

Journaliste

Sa biographie
Son blog
4 abonnés Rapports de force
Voir tous
  • PSA : mort sur ordonnance des 35 heures à Vesoul

    Par
    Augmenter la compétitivité de l’entreprise pour les uns, intensifier l’exploitation des travailleurs pour les autres, l’allongement du temps de travail à l’usine PSA de Vesoul suscite des réactions contrastées. À compter du mois de septembre, les 35 heures seront rangées aux vestiaires sur ce site de Peugeot.
  • Lycée Arago : les parents appellent à manifester

    Par
    Les parents des lycéens et étudiants arrêtés le 22 mai dernier lors de l’occupation du lycée Arago, à Paris, appelle à manifester ce vendredi devant le tribunal de grande instance de Paris. Ils demandent la relaxe de tous les inculpés et dénoncent des violations massives des droits fondamentaux. Le Défenseur des droits a été saisi et la LDH va créer une commission d’enquête sur ces événements.
  • Eurosatory 2018 : des collectifs redynamise la lutte contre le salon de l’armement

    Par
    Une trentaine de collectifs, associations, syndicats, et organisations politiques, appellent à s’opposer au « salon de la mort » qui se tient à Villepinte en Seine-Saint-Denis du 11 au 15 juin. Un rassemblement est prévu mercredi 13 juin à 14 h devant l’entrée du salon Eurosatory, où exposent les professionnels de la défense et de la sécurité.
  • Du glyphosate dans les urines : tous contaminés par le pesticide ?

    Par
    Dominique Masset, Faucheur volontaire ariégeois, a annoncé mercredi 6 juin, à Béziers, le lancement prochain de tests urinaires massifs pour détecter la présence de glyphosate. Viendront ensuite des dépôts de plaintes contre tous les responsables économiques et politiques de la mise sur le marché du perturbateur endocrinien et probable cancérigène humain.
  • Yves Rocher : 120 salariés syndiqués licenciés dans sa filiale turque

    Par
    Manifestations, recours juridiques et piquets devant l’usine rythment depuis près de trois semaines le quotidien des 120 ouvrières et ouvriers licenciés de l’entreprise Kozan Kozmétik Sanayi en Turquie. Travaillant pour le groupe Rocher, ils et elles se battent pour leur réintégration, la reconnaissance de leurs droits de se syndiquer et appellent au boycott des produits Yves Rocher.