Stéphane Ortega

Journaliste

Sa biographie
Son blog
23 abonnés Rapports de force
Voir tous
  • Gilets jaunes : a Montpellier, les policiers détestent être surveillés

    Par
    La Ligue des droits de l’homme a rendu public jeudi 21 mars son rapport sur « les obstructions exercées par les forces de maintien de l’ordre sur les observateurs LDH » pendant les manifestations des gilets jaunes. L’association y dénonce les intimidations, les menaces, aussi que des violences verbales et physiques dont auraient été victimes les membres de sa Legal Team à Montpellier.
  • Et une, et deux, et cinq manifestations pour un printemps précoce

    Par
    Grève mondiale scolaire, marches pour le climat, manifestation contre le racisme et les violences policières, acte 18 des gilets jaunes et marches contre le pouvoir en Algérie : les dernières 48 heures ont été chargées. Si vous aviez coupé la radio, la télévision et les réseaux sociaux, nous vous offrons une séance de rattrapage sur les mobilisations nombreuses de vendredi et samedi.
  • Que contient la loi anticasseurs définitivement adoptée par le Sénat

    Par
    Il n’aura fallu que 43 jours au gouvernement pour faire voter par les deux chambres du parlement son projet de loi « visant à renforcer et garantir le maintien de l’ordre public lors des manifestations ». La République en Marche a reçu le renfort des sénateurs Les Républicains pour adopter le même texte que celui voté par l’Assemblée nationale, accélérant ainsi la procédure.
  • Pablo Servigne : « l’effondrement est une question pour les générations présentes »

    Par
    Depuis plusieurs semaines, des lycéens et étudiants désertent les cours pour manifester en faveur de mesures fortes pour le climat. Ils expriment « l’inutilité » d’étudier si leur génération est promise à la fin du monde. Le 15 mars, leur grève sera mondiale. Nous avons interrogé un des auteurs de « Comment tout peut s’effondrer » sur les risques d’effondrement auxquels l’humanité est confrontée.
  • 8 mars : la grève des femmes dans le monde

    Par
    Arrêter le travail tend à s’imposer comme mode d’action pour la journée internationale des droits des femmes. Lancé en 2017 en Argentine, le mot d’ordre de grève internationale a été repris dans une cinquantaine de pays, certains pour la première fois, comme en Belgique ou en Grèce. Petit tour du monde des mobilisations.