Stéphane Ortega
Journaliste
Abonné·e de Mediapart

203 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 avr. 2018

51 arrestations à Montpellier à la mobilisation nationale contre la « casse sociale »

Manifestation bloquée, tentative d’interdire le centre-ville, dégradation de devanture de magasins et 51 personnes arrêtées. C’est le bilan de la manifestation nationale du 14 avril à Montpellier, haut lieu depuis quelques semaines de la contestation étudiante.

Stéphane Ortega
Journaliste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La manifestation n’a pas pu démarrer, sans pour autant qu’un arrêté interdisant le défilé n’ait été pris par la préfecture de l’Hérault. Samedi 14 avril, une douzaine de véhicules de police sont étrangement positionnés au début du parcours de la « manifestation nationale contre la casse de nos droits sociaux et politiques » appelée par la Coordination nationale des luttes et les comités de mobilisation des universités de Montpellier. Une trentaine de membres des forces de l’ordre est déployée, harnachée, boucliers et armes au poing. Le cortège de tête s’avance encapuchonné, ouvrant le cortège, et fait face à une douzaine de policiers barrant le boulevard.

Les manifestants sont bloqués par une poignée de policiers particulièrement nerveux. Une quinquagénaire filmant la scène de trop près, autocollants de la France insoumise collés sur la veste, est projetée au sol par un policier. Le cortège avance. De rares projectiles sont lancés, auxquels répondent une pluie de grenades lacrymogènes. Un épais brouillard enveloppe le boulevard et la plupart des manifestants refluent. Parmi les quelque 2000 personnes présentes, difficiles à comptabiliser compte tenu du non-démarrage du défilé, des étudiants, des syndicalistes, des personnels enseignants des universités. Mais aussi quelques cheminots, des migrants et un cortège de la France insoumise réunis dans une convergence des luttes souhaitée pour cette manifestation.

https://rapportsdeforce.fr/societe/plus-darrestations-a-montpellier-qua-nantes-pour-la-mobilisation-nationale-contre-la-casse-sociale-04151781

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Des historiens démontent les thèses révisionnistes relayées par «Le Figaro»
La publication dans un hors-série du « Figaro » d’un entretien-fleuve avec l’essayiste d’extrême droite Pío Moa, pour qui les gauches sont entièrement responsables du déclenchement de la guerre civile en Espagne en 1936, suscite l’indignation de nombreux historiens. Retour sur une entreprise de « falsification ».
par Ludovic Lamant
Journal — Écologie
Incendies en Gironde : « C’est loin d’être fini »
Dans le sud de la Gironde, le deuxième mégafeu de cet été caniculaire est fixé mais pas éteint. Habitants évacués, élus et pompiers, qui craignent une nouvelle réplique, pointent du doigt les pyromanes avant le dérèglement climatique, qui a pourtant transformé la forêt des Landes en « grille-pain ».
par Sarah Brethes
Journal
Des avocates et journalistes proches de Julian Asssange poursuivent la CIA
Deux journalistes et deux avocates ont déposé plainte contre l’agence de renseignement américaine et son ancien directeur, Michael Pompeo. Ils font partie des multiples proches du fondateur de WikiLeaks lui ayant rendu visite dans son refuge de l’ambassade équatorienne de Londres alors qu’il était la cible d’une vaste opération d’espionnage.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Migrations
Des femmes et des enfants exilés condamnés à rester dans la rue à Bagnolet
Une vingtaine de femmes exilées, et autant d’enfants, survivaient dans la rue à Bagnolet depuis le 4 août pour revendiquer leur droit à un hébergement. Saisi par un avocat et une association, le tribunal administratif de Montreuil a rejeté leur requête ce mardi 16 août.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Quand la langue nous fait défaut
Les mots ne sont plus porteurs de sens, ils ne servent qu'à indiquer ce que l'on doit penser et ce qu'il est interdit de penser. La réaction du gouvernement français aux bombardements de Gaza le démontre une fois de plus.
par ekeland
Billet de blog
De Kaboul à Kyiv : femmes déchues de leur citoyenneté
[Rediffusion] Rien en apparence semble lier le sort des femmes afghanes à celui de leurs contemporaines ukrainiennes si ce n’est déjà la dure expérience d’une guerre sans fin. A travers leur corps de femme, peu importe leur âge, elles subissent une guerre menée contre leur statut durement gagné en tant que citoyennes ayant des droits, au nom d’une violence patriarcale que l’on espérait révolue.
par Carol Mann
Billet de blog
Les talibans en Afghanistan : un an de pédocriminalité, de mariages forcés et de suicides
[Rediffusion] Cela fait presqu'un an que les talibans ont repris le pouvoir en Afghanistan. Depuis août 2021, plus d'une centaine de femmes ont été assassinées ou se sont suicidées en Afghanistan. Les talibans apprennent aux enfants à tirer et les exploitent sexuellement.
par Mortaza Behboudi
Billet de blog
Russie, une guerre criminelle, une opinion complice ?
Une analyse du sociologue russe Lev Goudkov, qui démonte les leviers de la propagande du pouvoir russe et y voit l'explication du soutien passif, mais majoritaire apporté par la population russe à l'intervention militaire en Ukraine. Il ne cessera, selon lui, qu'avec un choc qui lui fasse prendre conscience des causes et des conséquences de la guerre, processus qui n'est pas encore engagé.
par Daniel AC Mathieu