Suppression de tournées : La Poste invente le facteur qui traverse les murs

Avec moins 12 442 emplois entre 2015 et 2018, les effectifs de l’opérateur postal continuent de fondre. À la distribution du courrier, les suppressions de tournées se multiplient au gré de réorganisations qui s’enchaînent au rythme bien rodé d’une tous les 18 à 24 mois. Mais parfois, la machine à détruire des emplois s’enraye.

C’est la cerise sur le gâteau. Dans le cadre d’une réorganisation laborieuse lancée en 2018 à la plateforme de distribution du courrier de Dieppe, la direction a fourni un document dans lequel elle fait traverser des murs d’immeuble à ses facteurs. C’est ce que montre le GPX, cet outil postal de mesure des distances, du temps etde la vitesse, sur une tournée de la commune de Neuville-lès-Dieppe. Ici, le véhicule du facteur, un « Quadéo », ne contourne pas les obstacles, il les traverse.

Une anomalie qui a laissé perplexe le juge du tribunal d’instance de Dieppe saisi par le comité d’hygiène et sécurité (CHSCT) et le cabinet d’expertise mandaté par celui-ci pour contester une réorganisation supprimant sept tournées sur une cinquantaine. Mais le juge n’a pas été au bout de ses surprises. Un autre document GPX montre un trajet passant au-dessus d’un des bassins du port de Dieppe, sans qu’il n’existe de pont à cet endroit-là. Un magistral tout droit qui, là aussi, fait fi de tous les obstacles présents sur son chemin.

La suite

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.