Webinaire "Colonialisme énergétique, extractivtisme et transitions socio-écologiques"

Ce webinaire se veut être une contribution académique, scientifique et militante au débat sur la "transition énergétique" et les projets d'énergies renouvelables. Il tient à souligner les logiques coloniales, extractivistes et fondamentalement non-renouvelables de ces derniers. Retrouverez ci-dessous son programme, répartie en 6 sessions de 2 heures.

Le cours s'adresse aux personnes du monde académique, de la recherche, aux professionnel.les, activistes et étudiant.es de différentes disciplines ayant intérêt avec les transitons énergétiques, le changement climatique, les peuples indigènes, les territorialités, la biodiversité et les extractivismes.

Retrouvez toutes les informations sur le webinaire ici. Toutes les conférences une fois terminées sont visionnables sur la chaîne Youtube Stand UGR

Les lignes qui constituent le cours sont :

  • Les impacts de la transition énergétique sur la biodiversité, spécialement les infrastructures de transport énergétique, et les méga projets d’énergies renouvelables parcs éolien, photovoltaïques, etc).

  • Les impacts socio-environnementaux et des Droits Humains, que produisent les infrastructures éoliennes et photovoltaïques, sur les territoires ruraux, indigènes et/ou paysans.

  • Les enquêtes qui remettent en cause le colonialisme énergétique, avec d'une part les territoires sacrifiés qui sont utiliser pour la fabrication d'énergie renouvelable, et d'autre part les inégalités qui existent dans l’accès pour les populations à l'énergie.

  • La relation qui existe entre l'extraction de minéraux et la transition énergétique, tant pour les systèmes de fabrication d'énergie renouvelable que pour l'électrification du transport.

  • Les limites et portées de l'extraction de minéraux rares qui sont nécessaires pour l' infrastructure et les technologies de la transition énergétique.

  • Les impacts environnementaux et socio-territoriaux de l'extractivisme associé à la transition énergétique.

  • Analyses des processus de défense du territoire dans un contexte de méga projets des énergies renouvelables.

  • Politiques publiques et processus de planification territoriale pour la transition énergétique, avec une attention spéciale a la fabrication d'énergies renouvelables.

  • Analyses et propositions de modèles énergétiques et territoriaux pour les transitions socio-écologiques.

PROGRAMME :

  1. Transitions enérgétiques dans le contexte du colonialisme energétique et de l'extractivisme (13 Avril)

    - Ana Ester Cesena Observatoire latino-américain de géopolitique / Institut d'investigations économiques – Université Nationale Autonome de Mexico

    - Berta Zuniga Caceres, del pueblo lenca et coordinatrice du Conseil Civique des Organisations Populaires et Indigènes du Honduras

    - Juan Infante Amate ( Université de Grenade)

    - Marco Armiero (KTH Royal Institut of Technology, Stockolm, Suède)

    Présentation : Ivan Gonzalez Marquez (Université Nationale Autonome de Mexico)

  2. Modèles énergétiques : politiques et gestions des transitions énergétiques (19 Avril)

    - Javier García Breva (Fondateur r de la Fundación Renovables, Espagne)
    - Sofía Ávila (Institut de Science et Tecnologie Environementales, Université Autonome de Barcelone)
    - Margarita Mediavilla, (Université de Valladolid, Espagne)
    - Juan Requejo Liberal (AT Clave, Espagne)

    Présentation : Diana Osuna (Alliance Energie et Territoire-ALIENTE, Espagne)

  3. Extraction de minerais pour les transitions energétiques (27 Avril)
    - Alicia Valero (Université de Zaragoza, Espagne)
    - Geocomunes (México)
    - Íñigo Capellán (Université de Valladolid, Espagne)
    - Antonio Turiel (CSIC, Espagne)

    Présentation : Josefa Sánchez Contreras (Université Nationale Aautonome de Mexico)

  4. Impacts des énergies renouvelables sur la biodiversité. (3 Mai)

    - Martina Carrete (Université Pablo de Olavide, Espagne)
    - Natalia Rebolo (Laboratoire Ecotono-INIBIOMA CONICET, Argentine)
    - Juan Manuel Pérez-García (Université Miguel Hernández de Elche, Espagne)
    - Juan Traba (Université Autonome de Madrid, Espagne)

    Présentation : Eneko Arrondo (Universidad Miguel Hernández de Elche. Espagne)

  5. Défense du territoireface aux méga projets de renouvelables. (11 Mai)

    Eva María Fjellheim, Centre d’Etudes Sami (Norvège)
    Guadalupe Ramirez, Assemblée de Unión Hidalgo (Istmo Tehuantepec, Mexique)
    Kiro Eufemio Felipe Jiménez, Université Autonome Communale de Oaxaca, sede Ixhuatán (Mexique)
    L’amassada y Stop EDF Mexique ( Francia)
    Luis Bolonio (Alliance Energie etTerritoire ALIENTE, Espagne)

    Présentation : Álvaro Campos (Université du Pays Basque)

Le cours est enregistré en tant qu’activités virtuelles du Forum Social Mondial 2021. Comme activité parallèle aux cours, nous lançons un numéro spécial de la revue Land (MDPI) qui amplifie la participation et les impact des débats.

Comité Directeur :

Antonio Ortega Santos, professeur de l'université de Grenada

Alberto Mataran Ruiz, professeur de l'université de Grenada

Coordination du cours :

Ivan Gonzales Marquez

Josefa Sanches Contreras, Doctorante à l'Université Nationale Autonome de Mexico

Louis Bolonio (ALIENTE)

Chiara Olivieri (STAND-UGR)

Helios Escalante (STAND-UGR, Ecologistas en Accion)

Activité gratuite, il n'est pas nécessaire de s'inscrire. VOUS POUVEZ ALLER A N'IMPORTE QUELLE CONFÉRENCES SÉPAREMENT OU À L'ENSEMBLE DU COURS.

Entités de financement :
STAND UGR
Escuela Internacional de Posgrado (Université de Granada)
Programa de Doctorado en Historia y Artes (Université de Granada)
Ecologistas en Acción
Plataforma Ciudadana por una Transición Ecológica Justa
Universidad Autónoma Comunal de Oaxaca, sede Ixhuatán (México)
Land Journal (MDPI)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.