Sylvain Bourmeau
journaliste, producteur de La Suite dans les Idées (France Culture), et professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
Journaliste à Mediapart

44 Billets

11 Éditions

Billet de blog 21 mai 2010

Un film volé à JLG

Une rampe discrète mène au pavillon pirate, à quelques encablures de l'eau douce du lac.

Sylvain Bourmeau
journaliste, producteur de La Suite dans les Idées (France Culture), et professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
Journaliste à Mediapart
© Mediapart
© Mediapart
© Mediapart

Une rampe discrète mène au pavillon pirate, à quelques encablures de l'eau douce du lac. Double porte vitrée, long couloir sombre de rayonnages, livres à gauche, pieds, caméras, flashes, matériel cinématographique à droite ; nouvelle porte vitrée, pièce lumineuse où nous filmerons, devant d'autres tablettes méticuleusement étiquetées ; de l'autre côté, un banc de montage aux faux airs de Nam June Paik, tout en strates temporelles high tech empilées, là, encouragés par JLG, nous volerons un court métrage ; un sas de vhs, dvd, betamax, videothèque d'images à statuts multiples, cassettes de presse de La Chaîne Histoire ou boîtiers bleus masters des Histoires du Cinéma ; au fond, comme un salon abandonné, salle de projection plongée dans un noir éternel où seul veille un chat de Chris Marker.

Il aurait pu tout faire d'ici, rêve-t-il. Ne pas prendre la mer, ne pas s'embarquer pour cette croisière ronds dans l'eau Méditerranée, énième tournage autour (jamais sur, kein ober). Filmer dans le métro plutôt, trafiquer le nom des stations. Mieux encore : basse def à fond, low-fi (nance), tout faire au garage, Martin ou Godard qu'importe, n'importe quelle petite entreprise qui connaît la crise de succession. Enfants sans héritage. Droits du citoyen plutôt que droits d'auteur.

L'année de ces quatre-vingt ans, Jean-Luc Godard, peintre en lettres, choisit de recevoir en son outil de travail, et de là, simple physique, se dégage une certaine chaleur. Ni triste ni rien, il ne prendra pas sa retraite. Dilapide son trésor butiné, invite à nous saisir de ses derniers pillages, ultime razzia de Film Socialisme, machine à écu-mer, mouvement braudelien et cabotage par l'image. Il est vain de raconter, pas d'histoires chez Godard, que l'Histoire, pas l'ombre d'un personnage, une statuaire. Hellas pour nous.

Godard fait du cinéma comme déjà Mallarmé. D'où le trouble de ceux qui s'escriment à y déceler du récit - et même l'ordre d'un discours, fut-il aboli. Face au Film Socialisme, il faut accepter l'épreuve de la première fois, ce sentiment mêlé de mince perplexité et d'immense potentialité que l'art seul délivre, la certitude d'une promesse. Pour voir, il faut accepter de revoir. Avec la musique comme avec la poésie, les compositions toujours géométriques de Godard partagent, en effet, la mémoire sans fin.

Le partage vidéo de la mémoire : sans la moindre pratique personnelle d'internet, Jean-Luc Godard éprouve la juste intuition d'un socialisme des images. Au point de souhaiter à son tour se faire dépouiller. Voici donc un film volé à JLG, en sa présence consentante. Un court métrage inédit, collage d'images de chutes de Passion, tournées en 1983 sur un plateau prêté par Coppola, et d'un texte sur George de La Tour écrit vingt ans plus tard.

---

On peut retrouver l'intégralité de l'entretien avec Jean-Luc Godard ici.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un dirigeant du groupe LVMH écope de neuf mises en examen
Atteinte à la vie privée, trafic d’influence, violation du secret professionnel... : l’actuel directeur de la protection des actifs et des personnes de la multinationale, Laurent Marcadier, est mis en cause par la justice dans l’affaire Squarcini. Il dément « catégoriquement » tous les faits.
par Fabrice Arfi
Journal — France
Le Squale, opérations secrètes
Basées sur des interceptions judiciaires ayant visé l’ancien chef des services secrets intérieurs, Bernard Squarcini, notre série de révélations met au jour l’existence d’un État dans l’État, où se mêlent intérêts privés et basse police.
par La rédaction de Mediapart
Journal — France
L’encombrant « Monsieur sécurité » de Yannick Jadot écarté
Insultes, menaces, intimidations : depuis plusieurs années, militants et élus alertent les responsables d’EELV sur le comportement de Philippe Bouriachi. Ce conseiller régional, qui faisait office de garde du corps de Yannick Jadot, a été écarté de l’équipe de campagne parallèlement à notre enquête. Il dénonce une cabale.
par Mathieu Dejean et Sarah Brethes
Journal — France
Affaire Hulot : Jadot met « en retrait » un pilier de sa campagne
Proche de Nicolas Hulot, Matthieu Orphelin a été mis « en retrait » de la campagne de Yannick Jadot, en raison d’interrogations sur la connaissance qu’il aurait pu avoir des agissements de l’ancien ministre, accusé de violences sexuelles et sexistes. Une « décision courageuse » de la part du candidat écologiste à la présidentielle, salue Sandrine Rousseau.
par Mathieu Dejean

La sélection du Club

Billet de blog
Penser la gauche : l'ubérisation des militant·e·s
Les mouvements politiques portent l’ambition de réenchanter la politique. Pour les premier·e·s concerné·e·s, les militant·e·s, l’affaire est moins évidente. S’ils/elles fournissent une main d’oeuvre indispensable au travail de terrain, la désorganisation organisée par les cadres politiques tendent à une véritable ubérisation de leurs pratiques.
par Nicolas Séné
Billet de blog
Escale - Le cinéma direct, un cinéma militant qui veut abolir les frontières
Briser le quatrième mur, celui entre cinéaste et spectateur·rices, est un acte libérateur, car il permet de se réapproprier un espace, une expérience et permet d'initier l'action. C'est tout le propos de notre escale « Éloge du partage » qui nous invite en 7 films à apprendre à regarder différemment.
par Tënk
Billet de blog
Faire militance ou faire communauté ?
Plus j'évolue dans le milieu du militantisme virtuel et de terrain, plus il en ressort une chose : l’impression d’impuissance, l’épuisement face à un éternel retour. Il survient une crise, on la dénonce à coups de critiques et d’indignation sur les réseaux, parfois on se mobilise, on tente tant bien que mal d’aider de manière concrète.
par Douce DIBONDO
Billet de blog
Militer pour survivre
Quand Metoo à commencé j’étais déjà féministe, parce qu’on m’a expliqué en grandissant que les gens étaient tous égaux, et que le sexisme c’était pas gentil. Ce qu’on ne m’avait pas expliqué c’est à quel point le sexisme est partout, en nous, autour de nous. Comment il forge la moindre de nos pensées. Comment toute la société est régie par des rapports de forces, des privilèges, des oppressions, des classes sociales.
par blaise.c