Sylvain Bourmeau
journaliste, producteur de La Suite dans les Idées (France Culture), et professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
Journaliste à Mediapart

44 Billets

11 Éditions

Billet de blog 22 déc. 2009

Sylvain Bourmeau
journaliste, producteur de La Suite dans les Idées (France Culture), et professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
Journaliste à Mediapart

Quand Sarkozy demande des intellos pour Noël

A la veille de Noël, le président de la République devrait déjeuner d'une brochette d'intellectuels, un beau plateau que lui prépare sa conseillère pour la culture, Catherine Pégard. Si toutefois elle parvient à réunir des convives prévenus en catastrophe.

Sylvain Bourmeau
journaliste, producteur de La Suite dans les Idées (France Culture), et professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
Journaliste à Mediapart

A la veille de Noël, le président de la République devrait déjeuner d'une brochette d'intellectuels, un beau plateau que lui prépare sa conseillère pour la culture, Catherine Pégard. Si toutefois elle parvient à réunir des convives prévenus en catastrophe.

Au lieu de rêver sur les CD, DVD et autres jeux vidéos que la double page « spécial fêtes » du dernier Journal du dimanche proposait sous le titre « la culture du plaisir », il semble en effet que le président se soit ce week-end attardé sur la double page suivante alléchamment titrée « Les nouveaux intellectuels du XXIe siècle » : une liste assez inégale de neuf noms, mêlant chercheurs et animateurs d'idées, certains plus folkloriques que scientifiques. Les voici : Vincent Cespedes, Gilles Finchelstein, Louis Chauvel, Vincent Delecroix, Cynthia Fleury, Caroline Fourest, Thierry Pech, Hakim El Karoui, Eric Maurin.

Il se trouve que pour introduire ce dossier, la journaliste du JDD, Marie-Laure Delorme, m'avait quelques jours plus tôt posé trois questions sur ces nouveaux intellectuels. Informé de la liste qui serait publiée, je lui avais répondu que le fait le plus marquant me semblait plutôt l'émergence, contre les experts et contre les intellos médiatiques, d'une nouvelle génération d'intellectuels critiques. Je lui avais ensuite donné d'autres noms.

Voilà comment, très scrupuleusement, elle a retranscrit et publié mes propos : « Contrairement à une idée reçue jamais sans doute n'y a t-il eu autant d'intellectuels, le problème étant seulement que les médias tardent à les connaître. A titre d'exemple, on peut citer les noms de Sandra Laugier et Elsa Dorlin pour la philo, Bernard Lahire et Cyril Lemieux pour la socio, Frédéric Lordon et Bruno Amable pour l'éco, Anne Simonin ou Pap Ndiaye pour l'histoire. La figure du jeune intellectuel se croise surtout à gauche mais à droite on peut citer le géographe Franck Debié ou le littéraire Pierre-François Mourrier. » Faute de place, seuls quelques noms ont été coupés.

Il se trouve qu'au moins deux des personnes que je citais ont reçu en début de semaine un coup de téléphone de Catherine Pégard, les invitant à déjeuner à l'Elysée avec le président ce mercredi - la conseillère précisant que cela faisait suite à la mention de leur nom dans un article du JDD.

Que s'est-il donc passé pour que le président de la République bouscule son agenda afin d'organiser de toute urgence, dans les deux jours, un déjeuner avec des intellectuels ? A t -il été piqué à vif par les propos dans ce même dossier du JDD de l'historien Michel Winock qui notait combien Nicolas Sarkozy « est assez représentatif de la nouvelle culture médiatique et « people ». On se demande toujours s'il lit autre chose que les discours qu'on lui prépare. Il affecte une vulgarité, voire une grossièreté, qu'il estime probablement efficace pour se rapprocher du « peuple ». D'où une certaine dose chez lui d'anti-intellectualisme » ?

On l'imagine bien, le lundi matin se précipitant, le JDD en main, dans le bureau de sa conseillère lui annoncer que pour Noël il voudrait bien des intellectuels. Peut-être avait-il même fait sa liste à partir du catalogue du JDD ?

Au moment précis où Lucile Schmid, la numéro deux du Laboratoire des idées du PS, démissionnait en pointant l'anti-intellectualisme de ce parti (« un lieu qui stérilise les idées »), on ne peut que souligner par contraste l'incroyable réactivité du président de la République. Si les dirigeants du PS avait le même genre de réflexe face à une liste d'intellectuels, ça se saurait (cf notre enquête de l'été sur le PS et le monde intellectuel, ou le compte-rendu d'une réunion de ce Lab des idées).

Que cherche Sarkozy avec ce déjeuner d'intellectuels bien peu médiatiques ? Une sorte de dîner de con à lui, manière de se taper une franche rigolade pour les fêtes ? Le penser serait vraiment le prendre lui pour un con, et se tromper lourdement. Caricaturer ainsi le complexe d'infériorité qu'il nourrit à l'égard du monde intellectuel n'aide franchement pas à comprendre ses motivations profondes, son intelligence politique.

Est-il saisi par le vide provoqué par le récent départ d'Emmanuelle Mignon, qui avait su si habilement nourrir sa campagne d'un vrai travail sur des productions intellectuelles souvent très pertinentes (comme l'avaient bien montré Jade Lindgaard et Joseph Confavreux dans un article de la revue Mouvements, «Comment la droite est devenue intelligente») ? Ceux qui déjeuneront avec lui demain nous le diront peut-être.

En vacances, Bernard Lahire et Sandra Laugier ont décliné… Vraiment pas de chance.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Éducation et enseignement supérieur
Prof harcelée par l’extrême droite : « Maintenant, il faut une protection policière pour réfléchir sur la fraternité ? »
Sophie Djigo, enseignante de philosophie en classe préparatoire à Valenciennes, a été la cible d’une campagne en ligne parce qu’elle organisait une sortie pédagogique dans une association d’aide aux migrants à Calais. Elle demande à l’Éducation nationale de « protéger les collègues ».
par Célia Mebroukine
Journal
Drones, « exosquelettes » et nouvelles brigades : comment Darmanin va dépenser ses milliards
Les députés ont adopté mardi la version sans doute définitive de la Lopmi, ce texte qui fixe les objectifs et moyens des forces de l’ordre pour les cinq prochaines années. Elle prévoit une augmentation de leur budget de 15 milliards d’euros, dont la moitié sera consacrée à la numérisation de l’ensemble de leurs activités.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Justice
Affaire « Paul Bismuth » : Sarkozy prend ses distances avec les autres prévenus
L’ancien président conteste avoir commis la moindre infraction, malgré des enregistrements diffusés par la cour d’appel de Paris indiquant le contraire. À l’entendre, il n’était « pas passionné de procédure pénale », à l’inverse de Thierry Herzog, son ami avocat, et de l’ex-magistrat Gilbert Azibert.
par Michel Deléan
Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
La liberté d’aller et venir entravée pour les habitant⋅es de Mayotte
Le Conseil constitutionnel a jugé conforme à la Constitution les contrôles d’identité systématiques sur l’ensemble du territoire de Mayotte sans limite dans le temps. Il assortit sa décision d’une réserve qui apparait vide de sens : ces contrôles ne peuvent s’effectuer « qu’en se fondant sur des critères excluant […] toute discrimination », alors qu’ils apparaissent par essence discriminatoires.
par association GISTI
Billet de blog
Loi Darmanin contre les étranger·e·s : danger pour tou·te·s !
Ce mardi 6 décembre a lieu à 17H00 un premier « débat » sur l'immigration à l'Assemblée nationale initié par Gérald Darmanin préparant une loi pour le 1er trimestre 2023. Avec la Marche des Solidarités et les Collectifs de Sans-Papiers, nous serons devant l'Assemblée à partir de 16H00 pour lancer la mobilisation contre ce projet. Argumentaire.
par Marche des Solidarités
Billet de blog
Mineurs isolés à Paris : "C’est le moment d’agir, aidez-nous à quitter cette merde !"
Cela faisait depuis juin 2022 que des mineurs exilés isolés survivaient sous le pont Nelson Mandela, sur la rive droite des quais de Seine de la ville d’Ivry. En six mois, plus de 400 jeunes se sont retrouvés là-bas, faute d’autre solution. Ce matin, ils ont enfin été pris en charge, non sans peines et non sans luttes. Retour sur ces derniers jours de survie et de mobilisation.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Une famille intégrée ou comment s'en débarrasser - Appel OQTF
6 décembre : appel de la décision de l'obligation de quitter le territoire devant le tribunal administratif de Clermont-Ferrand, décision que nous avons déjà chroniquée. Cette famille particulièrement intégrée doit rester ici. Voici quelques vérités fortes apportées par son avocate et un des responsable de RESF63, le jour même d'un « débat » sur la loi immigration à l'Assemblée Nationale !
par Georges-André