2008 Top 10: disques

L'une des joies simples de la toute fin d'année consiste en l'établissement de listes dites Top 10 (ou pour les puristes haute-fidélité Top 5). Exercice puéril et péremptoire, qui affiche mauvaise foi et arrogance en un même geste de pure distinction, il fait dignement honneur à la rock critic qui l'a vu naître. Allons-y donc d'abord pour les disques

L'une des joies simples de la toute fin d'année consiste en l'établissement de listes dites Top 10 (ou pour les puristes haute-fidélité Top 5). Exercice puéril et péremptoire, qui affiche mauvaise foi et arrogance en un même geste de pure distinction, il fait dignement honneur à la rock critic qui l'a vu naître. Allons-y donc d'abord pour les disques - sans autre ordre qu'alphabétique.

 

 

(En cliquant sur le nom des artistes, on atterrit souvent sur leur site ; en cliquant sur le titre de l'album, on accède parfois à une vidéo.)

 

 

Alain Bashung, Bleu Pétrole
L'anomalie française soit le contraire de l'exception culturelle, le seul, depuis Gainsbourg, à savoir vraiment faire ça: chanter en français cette musique là.

 

 

 

 


David Byrne & Brian Eno, Everything That Happens Will Happen Today
Un deuxième album en duo, 27 ans après le séminal My Life In the Bush Of Ghosts : des pop songs de l'americana suburbaine subverties par des influences souterraines aussi nombreuses qu'insidieuses.

 

 

 


Fleet Foxes, Fleet Foxes
Oublions deux secondes le côté folklo baba, falbala et décorum pour ne voler que les bijoux, précieux petits morceaux qui, littéralement, s'apprécient à chaque écoute.

 

 

 

 


Neil Young, Sugar Moutain Live At Canterbury House 1968
Quarante après, le live d'un débutant en solo de 23 ans si terrifié qu'il semble entamer une carrière de stand up comedian - et parvient à nous faire rire, en plus de pleurer, comme d'hab.

 

 


Portishead, 3rd
Dix ans après, la surprise d'un retour en pleine figure d'un duo qu'on n'écoutait plus que par accident: un numéro 3 très sombre. Indélébile.

 

 

 


Santogold, Santogold
Une voix; la voix 2008. Des tubes addictifs et un éclectisme à donner le tournis, comme une compression musicale des early eighties jusqu'à aujourd'hui.

 

 

 

 


The Ting Tings, We Started Nothing
A ce jour, avec des armes 80's, la meilleure réponse pop anglaise au rock américain des White Stripes: Shut Up And Let Me Go !

 

 

 

 


Toumani Diabaté, The Mandé Variations
Un deuxième album solo, vingt ans après le premier, pour ce maître de la kora: huit titres aussi limpides que complexes comme autant d'abstractions narratives.

 

 

 


TV On The Radio, Dear Science
Le grand laboratoire musical de l'année, une loi universelle de la curiosité en guise de principe précaution.

 

 

 

 

 


Vampire Weekend, Vampire Weekend
De drôle de rythmes quasi-caribéens sur ce premier album ciselé et très pop d'un petit groupe d'étudiants fréquentant la jeunesse dorée de Cape Cod et Hyannis Port.

 

 

 

 

 

 

à suivre le Top 10 fiction

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.