SylvainPö
Abonné·e de Mediapart

46 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 mai 2020

Y en a qui disent que ...

L’incertitude est à son apogée, elle s’est répandue plus vite que le virus, on se sent prit de vertiges comme perdu au milieu d'un désert, envahit de sensations presque agréables, de potentialités infinies.

SylvainPö
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Y en a qui disent qu’il fallait se confiner, d’autres pas

Y en a qui disent qu’il faut porter un masque, d’autres pas

Y en a qui disent qu’il faut fermer les écoles, d’autres pas

Y en a qui disent qu’il faut fermer les écoles maternelles, d’autres les lycées

Y en a qui disent qu’il faut empêcher les personnes âgées de sortir, d’autres pas

Y en a qui disent que le virus est immunisant, d’autres pas

Y en a qui disent que l’été va le faire disparaître, d’autres pas

Y en a qui disent que l’hydroxychloroquine est un traitement efficace, d’autres pas

Y en a qui disent que 10% des français ont été en contact avec le virus, d’autres pas

Y en a qui disent que l’économie va suivre une courbe en U, d’autres en L, d’autres en ʮ

Y en a qui disent qu’on devrait rouvrir les parcs et jardins, d’autres pas

Y en a qui disent que tout ne sera plus avant, d’autres pas

Y en a qui disent que c’est une chance pour l’écologie, d’autres pas

Y en a qui disent que c’est une chance pour la gauche, d’autres pas

Y en a qui disent qu’on devrait faire la rentrée des classes en Septembre, d’autres pas

Y en a qui disent qu’on devrait voter fin juin, d’autres en septembre, d’autres en janvier

Y en a qui disent que Trump ne sera pas réélu, d’autres si

Y en a qui disent que Raoult est un charlatan, d’autres pas

Y en a qui disent qu’on pourra partir en vacances cet été, d’autres pas

Y en a qui disent que le voisin du 3ième ne respecte pas le confinement, d’autres si

Y en a qui disent que …c'est la première crise mondiale à l’ère de la post-vérité, une forme d'immunisation collective conte la vérité. L’incertitude est à son apogée, elle s’est répandue plus vite que le virus, on se sent prit de vertiges comme perdu au milieu d'un désert, envahit de sensations presque agréables, de potentialités infinies. « Tout est possible ». Mais n’est-ce pas déjà une idée qui émerge lorsqu’on dit que « tout est possible ». Retournons plutôt en surplomb des idées. Profitons de cette incertitude pour revenir au point de départ, pour revenir avant le désir de vérité. Un moment de sagesse peut-être… 

Un sage est sans idée… « Sans idée » signifie qu’il se garde de mettre en avant des autres – au détriment des autres… « Sans idée » signifie que le sage n’est en possession d’aucune, prisonnier d’aucune ... qu’il suffit de ne rien mettre en tête pour garder au réel toute sa virtualité…qu’on garde ouverts tous les possibles sans les réduire d’aucun côté…le sage n’incline en fait d’aucun côté. (Un sage est sans idée, François Jullien, Editions du Seuil, 1998).

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — Culture-Idées
David Wengrow : « On semble ne plus avoir d’imagination sur ce que pourraient être les alternatives »
Pendant des milliers d’années, les humains ont expérimenté avec d’infinies variations des formes du pouvoir. Parfois saisonnier, parfois matriarcal, parfois autoritaire et brutal. Mais parfois aussi égalitaire et relativement libre, y compris à grande échelle, décrivent David Graeber et David Wengrow, dans un livre qui fait l’effet d’une bombe. 
par Jade Lindgaard
Journal — International
Soudan : un mois après, le coup d’État n’est pas achevé
En réinstallant le premier ministre dans ses fonctions, les militaires ont réussi à institutionnaliser leur putsch d’octobre. Mais un obstacle se dresse encore devant eux : la population, qui reste fortement mobilisée. Reportage à Khartoum, dans la manifestation du 25 novembre.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — France
De Calais à l’Angleterre, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila
Journal — Culture-Idées
« Les critiques de la chasse sont très liées à la notion de civilisation »
Alors que plusieurs accidents de chasse ont relancé le débat sur cette pratique, l’anthropologue Charles Stépanoff consacre un livre saisissant à ce qui se passe dans les forêts situées à l’orée de nos villes. Entretien.
par Joseph Confavreux