tempo giusto
Abonné·e de Mediapart

28 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 avr. 2014

tempo giusto
Abonné·e de Mediapart

Une population et une région en danger au cœur de l'Algérie : les Mozabites et le M'zab

tempo giusto
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le cycle de violences dites "intercommunautaires" a repris depuis plusieurs semaines à Ghardaïa, à 600 kms au sud d'Alger. Il est grand temps de s'alarmer d'une situation scandaleusement ignorée par les médias français.

Le M’zab, les Mozabites, Ghardaïa : ces noms, peut-être, n’éveillent chez beaucoup d’entre nous que de vagues réminiscences… Pourtant, les sept villes médiévales du M’zab (1) sont une source d’inspiration fondamentale de la modernité architecturale européenne. Le Corbusier et Fernand Pouillon, entre autres, reprirent aux maisons mozabites de nombreuses idées : la fonctionnalité du mobilier intégré aux structures du bâti, la sobriété vivante des volumes, l’intelligence du lien entre l’intérieur du foyer et les ressources du monde extérieur­ (lumière,  chaleur…) J’ajoute que les cités mozabites, étagées sur des collines, évoquent irrésistiblement les surfaces colorées de Paul Klee, et que le message manifeste de cette civilisation est de ne pas dissocier l’esthétique du domaine pratique. Cela est aussi vrai des palmeraies, conçues pour répartir l’eau équitablement entre des centaines de jardins de tailles diverses, dont chacun est le reflet d’un Paradis d’arbres fruitiers et de plates-bandes historiées dans la dure rocaille désertique de cette région.

Pourtant, les Mozabites eurent avec le colonisateur français des liens resserrés (d’aucuns y voient évidemment un élément à charge contre eux), basés non sur la soumission servile mais sur le commerce, l’échange, la recherche d’intérêts construits diplomatiquement et dignement. Aujourd’hui la diaspora mozabite est importante à Marseille et à Paris, où des commerces de vêtements et de tissus sont une part visible de cette communauté à vrai dire très pieuse, dont les pratiques religieuses s’accommodent d’une discrétion aussi grande que l’est leur rigueur (2). Les Mozabites ont élaboré une théologie minoritaire dans l'Islam — l’Ibadisme —, une obédience qui contribue à les distinguer, voire à les isoler, les marginaliser, face au courant dominant (le Malékisme) en Algérie. Ils sont en outre berbérophones, donc linguistiquement plus proches des Kabyles que des arabophones…

… Vous avec sans doute deviné, au fur et à mesure de cette brève évocation, tout ce qu’elle recèle de lourdes menaces potentielles : une communauté régionale très minoritaire sur le plan démographique (environ 300 000 personnes sur les 37, 8 millions d’Algériens) comme religieux et linguistique… cependant très organisée et détentrice d’une certaine richesse, due en partie au commerce et aux liens diasporiques… Un contexte qui, adossé à l’héritage de la colonisation et aux souffrances algériennes forme hélas le terreau idéal de jalousies, d’incompréhensions, et pour finir de tensions qui n’ont jamais cessé de s’accroître depuis 15 ans, jusqu’à dégénérer récemment en affrontements d’une terrible violence.

Je ne veux pas répéter ici ce que vous pourrez lire dans de nombreux articles parus en ligne sur les évènements des derniers mois au M’zab. Des drames qui cependant sont scandaleusement passés sous silence, ignorés par la presse française…

Qu’il suffise de rappeler que ces tensions ont comme conséquences actuelles des meurtres, des expulsions de centaines de familles mozabites de leurs maisons, des émeutes plus ou moins orchestrées ou concertées (par qui ? comment ? à chacun de se forger une opinion et de s’informer) envers les Mozabites, notamment ces jours-ci à Ghardaïa. Que ces conflits de « territoire », sur fond de détresse économique et de climat électoral très tendu, sont peut-être le signe avant-coureur d’un conflit bien plus grave et dramatique. Conflit où les singularités qui dessinent une certaine identité mozabite deviendraient autant de prétextes à une construction idéologique haineuse contre cette population. Or le passé nous a largement appris ce que peut faire l’instrumentalisation des haines « inter-communautaires »…

La vigilance, la solidarité active, et l’alerte envers les pouvoirs publics s’impose donc. Tout comme une demande urgente adressée à tous les média : celle d’un vrai suivi d’informations et d’analyses sur la situation dramatique du M’zab.

http://www.mzab.eu/28012014-communique-02-du-collectif-des-mozabites-en-europe-cme/

http://www.afrik.com/algerie-ghardaia-assiegee-par-10-000-gendarmes-et-polic

http://www.afrik.com/algerie-affrontements-autour-du-meeting-de-sellal-a-ghardaia

http://www.afrik.com/algerie-une-deuxieme-personne-tuee-dans-les-heurts-a-ghardaia

(1)  Les sept cités mozabites ou ksour, fondées à partir du 11ème siècle, sont : Ghardaïa — le poumon économique du M’zab, qui attire de nombreux jeunes algériens à la recherche d’un travail —, Bounoura, Béni-Isguen, El Atteuf (fondée en 1012), Mélika, Berriane, El Guerrara. Le M’zab, situé à 600 kms au sud d’Alger, est un plateau rocheux au climat désertique.

(2)  Les Mozabites, très pieux dans l’ensemble, ne correspondent en rien aux clichés sur l’islamisme fondamentaliste. Leurs traditions dressent même une résistance déterminée aux idéologies salafistes, à l’islamisme théologico-politique de la nébuleuse AQMI, etc.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

À la Une de Mediapart

Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget
Journal — Gauche(s)
Congrès du PS : l’union avec les Insoumis en pomme de discorde
Derrière Olivier Faure, Hélène Geoffroy et Nicolas Mayer-Rossignol, trois équipes se disputent la direction du Parti socialiste. Mi-janvier, les adhérents les départageront sur la base de « textes d’orientation » aux stratégies bien distinctes.
par Fabien Escalona
Journal — Gauche(s)
Au PCF, l’opposition à Fabien Roussel fait entendre sa voix
Après un Conseil national tendu, le projet de la direction du parti communiste pour le prochain congrès n’a obtenu que 58 % des suffrages exprimés. Un appel signé par trente-cinq cadres critique une perte de boussole idéologique. Un événement, dans un parti aux habitudes légitimistes. 
par Mathieu Dejean
Journal
Drones, « exosquelettes » et nouvelles brigades : comment Darmanin va dépenser ses milliards
Les députés ont adopté mardi la version sans doute définitive de la Lopmi, ce texte qui fixe les objectifs et moyens des forces de l’ordre pour les cinq prochaines années. Elle prévoit une augmentation de leur budget de 15 milliards d’euros, dont la moitié sera consacrée à la numérisation de l’ensemble de leurs activités.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
Avec Francesca Woodman et Vivian Maier, « Traverser l’invisible »
Chacune à sa façon, les deux photographes, comme l'écrit Marion Grébert, « ont mené leur existence en échappant à la moindre possibilité d’être saisies. »
par Jean-Claude Leroy
Billet de blog
Dominique Blanc porte haut « La douleur » de Marguerite Duras
L’actrice dit vouloir jouer encore et encore ce spectacle, « jusqu’ au bout ». Elle a raison. Ce qu’elle fait, seule en scène, est indescriptible. Thierry Thieû Niang l’accompagne dans ce texte extrême de Marguerite Duras créé sous le direction de Patrice Chéreau il y a bientôt dix ans.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Jean-Charles Richard et autres héros du jazz
Sur l’album L’Étoffe des Rêves, le saxophoniste Jean-Charles Richard converse avec le pianiste américain de jazz Marc Copland. La vocaliste Claudia Solal et le violoncelliste Vincent Segal les rejoignent. L’entente des deux leaders, le talent apporté par leurs renforts, façonnent un univers harmonique enchanteur. Et délivre, cet automne, un concert réel comme un songe.
par BRUNO PFEIFFER
Billet de blog
L’art nous empêche-t-il de construire un monde meilleur ?
L'art peut-il être un outil politique pour surmonter les crises environnementales et sociales que nos sociétés traversent ? A-t-il vraiment le pouvoir de créer de nouveaux récits pour amener une mutation profonde et nécessaire ? Non. Car dans un monde profondément individualiste, l'art est fondamentalement du côté des forces réactionnaires.
par Sébastien Piquemal