Tënk
La plateforme SVoD dédiée au documentaire d’auteur
Abonné·e de Mediapart

210 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 nov. 2021

Tënk
La plateforme SVoD dédiée au documentaire d’auteur
Abonné·e de Mediapart

Escale - Le cinéma direct, un cinéma militant qui veut abolir les frontières

Briser le quatrième mur, celui entre cinéaste et spectateur·rices, est un acte libérateur, car il permet de se réapproprier un espace, une expérience et permet d'initier l'action. C'est tout le propos de notre escale « Éloge du partage » qui nous invite en 7 films à apprendre à regarder différemment.

Tënk
La plateforme SVoD dédiée au documentaire d’auteur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le cinéma direct, cinéma documentaire de l’implication des corps, du déploiement au présent de l’action, met en jeu avec force la relation entre ceux·elles qui filment et les personnes filmées.
Filmer « avec » l’autre est sa raison d’être, le centre à partir duquel s’établissent les mises en scène du réel possibles, admises, souhaitables.
Les films que nous proposons partent de ces postulats et en repoussent les limites, en font exploser les prérequis.
Le statut d’auteur·rice y est remis en cause, remis en jeu avec des amateurs, des femmes et des hommes qui se réapproprient leur récit de vie en prenant leur part de la création du film.
Ces films sont « faits ensemble ».
La caméra peut s’échanger, circuler, être partagée ; la voix off s’écrire à quatre mains ; la mise en scène se concevoir et se mettre en œuvre à chaque étape, de part et d’autre de la caméra.
Ce bouleversement profond des pratiques cinématographiques trouve son origine dans les expériences du cinéma militant.
Démarche politique assumée, joyeux partage de leur fabrication, ces films réactivent cette démocratie en acte.
Inscrits dans la modernité du cinéma documentaire, ils contribuent à en affirmer les atouts, en définir les contours.
La sélection offre à voir des films très différents que leur dimension participative rassemble.

Il est également possible d’en souligner la perméabilité à la fiction, car ce ne sont pas seulement les conditions de fabrication des films qui sont partagées, mais les imaginaires. Les imaginaires, les désirs, les souvenirs et les rêves… liste non exhaustive tant le champ est large, des propositions, des récits et des milieux.
Ainsi en est-il de L’Écume des mères où Séverine Mathieu fait à quatre femmes la proposition singulière de (re)mettre en scène des moments réels, traumatiques ; dans 9 m2 pour deux, les cinéastes Jimmy Glasberg et Joseph Césarini, construisent un décor : une cellule à l’intérieur des Baumettes. Une cellule comme territoire de jeu que les détenus, scénaristes et acteurs, investissent de leur vécu et de leur inventivité ; pour Symphony of the Ursus Factory de l’artiste et réalisatrice Jaśmina Wójcik, les ancien·nes ouvrier·ères d’une usine de tracteurs sont invité·es à prendre part à une chorégraphie inspirée des gestes de leur propre travail qui va culminer en un cortège grandiose ; le film de l’anthropologue Eliane de Latour, Si bleu, si calme - La Prison intérieure, est écrit avec les détenus. Ils y lisent, en voix off, leurs textes. Tran Phuong Thao et Swann Dubus Mallet quant à eux, dans Finding Phong, alternent entre l’accompagnement et la délégation de la caméra à leur protagoniste, selon ce qu’exigent les situations et les émotions qu’elle traverse ; dans Les Femmes du soleil : une chronologie du regard, c’est le prêt d’une caméra par le réalisateur Hamed Zolfaghari qui va donner aux femmes du village dans lequel se tourne le film l’impulsion nécessaire à un changement radical de leur vie ; enfin, Kazuhiro Soda, le réalisateur de Inland Sea, se laisse guider par Kumi, une dame très âgée et très décidée à prendre en main les déambulations qu’il entreprend de filmer dans le village d’Ushimado.

Corinne Bopp, déléguée générale des Rencontres du cinéma documentaire (Périphérie)

Bande-Annonce - Escale : L'éloge du partage © Tënk

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
Le jour où le post-fascisme a pris le pouvoir en Italie
Le parti de Giorgia Meloni a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre. La coalition de droite devrait obtenir une majorité absolue au Parlement. Le résultat de décennies de confusionnisme et de banalisation du fascisme dans lesquels se sont fourvoyés tous les mouvements politiques de la péninsule.
par Ellen Salvi
Journal — Europe
« La droite fasciste n’a jamais disparu de la société italienne »
L’historienne Stéfanie Prezioso explique ce qui a rendu probable l’accès d’une post-fasciste à la tête du gouvernement italien. De Berlusconi en « docteur Frankenstein » au confusionnisme propagé par le Mouvement Cinq Étoiles, en passant par le drame des gauches, elle revient sur plusieurs décennies qui ont préparé le pire.
par Fabien Escalona
Journal — Santé
En Mayenne : « J’ai arrêté de chercher un médecin traitant »
En Mayenne, des centaines de personnes font la queue pour un médecin traitant. Dans ce désert médical, le nombre de médecins n’est pas suffisant face à une énorme demande. Inciter les médecins à s’installer dans des zones sous-dotées ne suffit peut-être plus. Certaines voix prônent une autre solution : la contrainte. 
par Célia Mebroukine
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Parc éolien offshore en mer d’Oléron : le gouvernement persiste
Après un débat public très critique, une décision ministérielle publiée le 29 juillet 2022 au Journal officiel confirme la réalisation d’un parc éolien posé en Sud-Atlantique, au large de l’île d’Oléron. Malgré son éloignement des côtes, sa localisation dans le périmètre d’une zone « Natura 2000 » de protection des oiseaux ne permet pas de dissiper les inquiétudes.
par Laurent BORDEREAUX
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste