Mauvaise conduite, chronique d'une révolution inachevée

A Cuba, l'annulation de «la marche contre l’homophobie» en 2019 et le report du mariage homosexuel démontrent que les droits des personnes LGBT+ sont toujours fragiles, un demi-siècle après les camps de “rééducation”. «Mauvaise conduite» nous montre à quel point l'émancipation du capitalisme ne peut être synonyme d'émancipation des normes qu'au prix de luttes féroces.

94b027c3

La mauvaise conduite du titre était le délit dont étaient accusés dissidents politiques, marginaux sociaux et "déviants sexuels" (les homosexuels) à Cuba : prison, torture et camps de réeducation-concentration étaient les instruments de cette persécution. Néstor Almendros et Orlando Jiménez Leal choisissent de raconter cette histoire avec un sobre dispositif d'interview qui permet aux témoins de toucher à leur intime avec pudeur et distance, loin de toute mise en scène télévisuelle. La question que le film pose est d'ordre politique et philosophique : pourquoi une révolution doit avoir un seul modèle (l'Homme Nouveau) et pourquoi ce modèle finit par normer implacablement les choix sexuels, moraux et sociaux du peuple en question. La normativité patriarcale et crypto-catholique de l'idéologie castriste a usé et anéanti au fil du temps les élans et les espoirs du peuple cubain : il a fallu trente ans pour que la gauche internationale reconnaisse sa violence.

Mauvaise conduite par Néstor Almendros et Orlando Jiménez Leal (1984, 112 minutes)

Sélection en festival :

  • Toronto International Film Festival, 1984
  • São Paulo International Film Festival, 1984
  • New Directors New Films, 1984
  • San Francisco International LGBTQ Film Festival, 1984 | Lauréat : Audience Award

1984. La révolution castriste a vingt-cinq ans, prétexte choisi pour en dresser le bilan à partir de documents d'archives, et surtout du point de vue des exilés cubains homosexuels, intellectuels ou compagnons de route de la première heure. Ces propos s'accompagnent parfois en contrepoint d'une interview de Castro ou de ses discours.

Mauvaise conduite BA © Tënk

"Mauvaise conduite" c'est uniquement sur Tënk.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.