THIABA BRUNI
Vice-Présidente Du Cran (Conseil Représentatif des Associations Noires de France)
Abonné·e de Mediapart

9 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 juin 2021

Thiaba Bruni, Vice-Présidente du CRAN, assigne Florian Philippot en Justice

Lors d'un débat « sur le genou à terre des Bleus », Florian Philippot a qualifié la vice-présidente et porte-parole du CRAN, Thiaba BRUNI, de « raciste et d’ultra-racialiste pur jus ». Choquée par ces propos diffamatoires qui portent atteinte à sa réputation, Thiaba BRUNI a donc décidé d’attaquer en justice l’ancien bras droit de Marine Le Pen.

THIABA BRUNI
Vice-Présidente Du Cran (Conseil Représentatif des Associations Noires de France)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

    Le mercredi 16 juin, durant le « Morandi Live » sur CNews, lors un débat « sur le genou à terre des Bleus », Florian Philippot a accusé Thiaba Bruni, vice-présidente du CRAN, d’être « raciste et d’ultra-racialiste pur jus », puisque le CRAN défend les Noirs.
Choquée par ces propos diffamatoires qui portent atteinte à sa réputation, Thiaba BRUNI a donc décidé d’attaquer en justice l’ancien bras droit de Marine Le Pen, car ces déclarations sont mensongères et portent gravement atteinte à son honneur et à sa dignité ainsi qu’à celles de l’association qu’elle représente. « Comment la vice-présidente d’une association qui se bat contre les discriminations faites aux Afro-descendants et pour l’égalité de traitement de tous les citoyens français peut-elle être traitée de raciste et d’ultra-racialiste ?», a déclaré Thiaba Bruni.

 
Si l’on suit Florian Philippot, Martin Luther King, Desmond Tutu, Nelson Mandela, Aimé Césaire, Frantz Fanon, Léopold Sédar Senghor, étaient tous « des racistes et des racialistes pur jus », puisque eux aussi parlaient des Noir(s)s et se battaient pour leur dignité. Par ailleurs, si l’on suit également cette logique scandaleuse, il faudrait également condamner comme « racistes et ultra-racialistes pur jus » le CRIF, l’UEJF et toutes les associations juives, qui luttent contre les discriminations que subissent les Juifs en France. On voit par là une fois de plus que l’extrême-droite essaie de jouer la stratégie du monde à l’envers : les vrais racistes seraient ceux qui justement luttent contre le racisme au quotidien.

 
« Est-il besoin de rappeler que cet individu a été le vice-président d’un parti qui a été condamné plus de 20 fois pour contestation de crime contre l’humanité, racisme, antisémitisme, provocation à la haine, à la discrimination et la violence raciale ? », a indiqué Thiaba Bruni.
La stratégie du monde à l’envers qui consiste à blâmer les victimes doit cesser. Face à ceux qui affirment que ce sont les femmes qui sont responsables des violences contre les femmes, que ce sont les homosexuels qui renforcent l’homophobie, que ce sont les Juifs qui ont énervé les nazis, que ce sont les Noirs qui sont les vrais « racistes et racialistes», il est temps de réagir. Cette action judiciaire a pour but de remettre l’extrême-droite le nez dans sa réalité malodorante. Dorénavant, le CRAN se réserve donc le droit de porter plainte contre quiconque proférera de pareils propos, et invite toutes les associations de lutte contre les discriminations quelles qu’elles soient à faire de même, pour éviter que ces discours odieux ne se propagent en toute impunité, au mépris des valeurs républicaines et humanistes auxquelles nous devrions être tous attachés.

 
Thiaba BRUNI
Vice-présidente et porte-parole du CRAN

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Algériens sans papiers : la France ne peut plus les expulser mais continue de les enfermer
Dans un courriel confidentiel, le ministère de l’intérieur reconnaît l’impossibilité, à la suite des tensions diplomatiques entre Paris et Alger, d’éloigner les Algériennes et les Algériens sans papiers. Et pourtant : leur enfermement en centres de rétention se poursuit. Une situation « absurde » dénoncent associations et avocats.  
par Yasmine Sellami et Rémi Yang
Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi
Journal
La réplique implacable de Laurent Joly aux « falsifications » sur Vichy
En amont du procès en appel ce jeudi du candidat d’extrême droite pour contestation de crime contre l’humanité, l’historien Laurent Joly a publié un livre dévastateur. Il pointe ses mensonges sur le régime de Vichy, et analyse les raisons politiques de cette banalisation des crimes de l’époque.
par Fabien Escalona
Journal
Le parti républicain poursuit son offensive contre le système électoral
Un an après l’investiture de Joe Biden, le 20 janvier 2021, ses adversaires cherchent à faire pencher les prochaines élections en leur faveur en modifiant, avec une ingéniosité machiavélique, les rouages des scrutins. En ligne de mire, le vote de mi-mandat de novembre, grâce auquel une grande partie du Congrès sera renouvelée.
par Alexis Buisson

La sélection du Club

Billet de blog
Molière porte des oripeaux « arabes »
Le 15 janvier 2022, Molière aurait eu 400 ans. Ce grand auteur a conquis le monde, a été traduit et adapté partout. Molière n'est désormais plus français, dans les pays arabes, les auteurs de théâtre en ont fait leur "frère", il est joué partout. Une lecture
par Ahmed Chenikii
Billet de blog
On a mis Molière dans un atlas !
Un auteur de théâtre dans un atlas ? Certes, Molière est génial. Parce qu'il n'a laissé quasiment aucune correspondance, un trio éditorial imagine comment Jean-Baptiste Poquelin a enfanté "Molière" dans un atlas aussi génial que son objet. (Par Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Molière et François Morel m’ont fait pleurer
En novembre 2012, François Morel et ses camarades de scène jouaient Le Bourgeois gentilhomme de Molière au théâtre Odyssud de Blagnac, près de Toulouse. Et j’ai pleuré – à chaudes larmes même.
par Alexandra Sippel
Billet de blog
Quoi de neuf ? Molière, insurpassable ! (1/2)
400e anniversaire de la naissance de Molière. La vie sociale est un jeu et il faut prendre le parti d’en rire. « Châtier les mœurs par le rire ». La comédie d’intrigue repose forcément sur le conflit entre la norme et l’aberration, la mesure et la démesure (pas de comique sans exagération), il reste problématique de lire une idéologie précise dans le rire du dramaturge le plus joué dans le monde.
par Ph. Pichon