thibault75
Communication de CLE Autistes
Abonné·e de Mediapart

6 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 févr. 2020

MAS Michel Chapuis à Lyon : punitions et isolement de personnes autistes

Lettre ouverte au Préfet de la Région Rhône-Alpes Auvergne et du Rhône Mr Pascal MAILHOS à propos des pratiques violentes sur des personnes autistes à la MAS Michel Chapuis à Lyon (Decines).

thibault75
Communication de CLE Autistes
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Monsieur le Préfet,

Nous sommes une association des personnes autistes et en tant que telle, nous voulons vous alerter sur des cas de maltraitance dont nous étions informés récemment.

Il s’agit de la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) Michel Chapuis dans le Rhône (en banlieue de Lyon). Des personnes autistes y sont privées de la liberté de manière arbitraire et tenues à l’écart de la société dans la violation fragrante des articles 12, 14 et 19 de la Convention Internationale relative aux Droits des Personnes Handicapées (CDPH) qui s’impose en France depuis sa ratification il y a dix ans.

Plusieurs témoignages concordants parlent de pratiques barbares :  de la ‘punition’ par enfermement dans des pièces d’isolement, jour et nuit, sans accès aux sanitaires, ce qui aggrave davantage la situation et place ces personne de surcroît dans la situation de l’indignité. La grande partie du personnel non formé ne semble pas être sensibilisé au respect des droits fondamentaux – ce qui est logique pour les personnes travaillant dans un lieu incompatible en soi-même avec ces droits.

Nous attirons votre attention sur le fait que les personnes handicapées subissant ce traitement sont, de surcroît, privées d’accès à la justice. Ils ne sont pas informés correctement de leur droits et pour ceux d’entre eux, qui requièrent un accompagnement pour déposer une plainte, ne peuvent pas le faire faute de cet accompagnement. Les personnes n’ayant pas le titre de tuteur ont été refusé le dépôt de plainte par les autorités. Un signalement sur les maltraitances a été déposé à la Gendarmerie Nationale début Décembre 2019 mais aucune investigation n’a été entreprise depuis.

Ensemble, cela crée un précédent de la violation d’obligation d’investiguer sur les cas du mauvais traitement portés à la connaissance des autorités – obligation qui a l’Etat Français conformément à l’Article 3 de la Convention Européenne des droits de l’homme (CEDH) et la jurisprudence de la Cour Européenne.

Par ailleurs, conformément à l’article 15 de la CDPH, « Les États Parties prennent toutes mesures législatives, administratives, judiciaires et autres mesures efficaces pour empêcher, sur la base de l’égalité avec les autres, que des personnes handicapées ne soient soumises à la torture ou à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. » Or, rien n’a été entrepris pour protéger ces personnes et nous avons toutes les raisons de croire que la maltraitance continue de plus belle, et ce, malgré l’alerte donné par les familles à l’ARS de la région.

Nous demandons donc qu’il soit mise fin immédiate à cette situation. Nous demandons la fermeture immédiate de la MAS Michel Chapuis et l’investigation impartiale et diligente à partir de l’information judiciaire contenue dans le signalement mentionné (dont nous possédons le numéro).

Monsieur le Préfet, veuillez agréer l’expression de nos sentiments respectueux.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le passe vaccinal définitivement adopté sous les invectives
Avec 215 voix « pour » et 58 « contre », le projet de loi « renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire » a été adopté par le Parlement dimanche, lors d’un ultime vote des députés. Après de nouveaux débats houleux sur l’utilité et la proportionnalité de sa mesure principale : le remplacement du passe sanitaire par un passe vaccinal.
par Joseph Confavreux
Journal — France
Mélenchon à Nantes : un show pour satelliser ses adversaires
Dans une salle entourée d’écrans projetant des images de l’espace, le candidat insoumis à la présidentielle a évoqué sa ligne en matière de politique spatiale et numérique. Il a aussi beaucoup parlé d’écologie et, un peu, d’union de la gauche.
par Pauline Graulle
Journal
La Gauche révolutionnaire rattrapée par la vague #MeToo
Ce mouvement d’inspiration trotskiste, qui opère depuis Rouen, affronte une sérieuse crise interne avec la remontée à la surface de violences sexuelles supposément commises par l’ancien dirigeant du mouvement, au début des années 2010. L’affaire arrive devant la justice.
par Manuel Sanson (Le Poulpe)
Journal — France
Élèves handicapés : les vilénies de Zemmour, le tollé, et après ?
Les adversaires d’Éric Zemmour ont fait part samedi de leur indignation après ses propos sur « l’obsession de l'inclusion » scolaire, qui serait « une mauvaise manière faite aux autres enfants ». Une « obsession » qui manque pourtant cruellement de moyens en France. Et jusque-là, de propositions à la hauteur.
par Caroline Boudet

La sélection du Club

Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
Absence ou absentéisme : le management néolibéral par les mots
A propos des enseignants non remplacés, absentéisme ou absence ? Un glissement lexical qui traduit la volonté néolibérale d'utiliser insidieusement le discours pour modifier les représentations du travail et augmenter les exigences faites aux travailleuses et travailleurs.
par Paul DEVIN
Billet de blog
La lutte continue !
La lutte continue ! Mais il ne suffit pas de l’énoncer, il faut la faire vivre. Ce n’est que dans la continuité de la mobilisation que nous parvenons à obtenir des avancées, si petites soient-elles. En cette année de présidentielle, les citoyens ont tout intérêt à profiter de cette période pour se rendre visibles et audibles pour faire avancer leurs revendications et apostropher un gouvernement réfractaire aux avancées socio-économiques à destination des petits salaires.
par aeshloi2005