Encore heureux : ils sont pauvres

Non mais j'vous jure, il n'aurait plus manqué que cela. Il n'aurait plus manqué que les jeunes qui ont déjà tout, soient riches ! Il n'aurait plus manqué qu'en plus de la beauté, de l'intelligence, de la jeunesse, ils aient le droit d'avoir de l'argent, d'avoir le pouvoir! Comment nous auraient ils traités, nous les vieux ? Encore heureux : ils sont pauvres !

C'est vrai que j'ai lu une superbe nouvelle dans (je m'excuse pour mon journal préféré) Alternative économique qui nous signale en effet que les jeunes sont durement frappés par l'évolution de la conjoncture et souligne encore que 9% d'entre eux ont "avec bonheur" "perdu leur travail durant la période du confinement ! 

Sans doute notre économie et notre société toute entière auraient elles pu faire encore mieux et charrier des centaines de milliers de gamins vers les trottoirs ou les bancs publics qu'ils ont, sans doute, "bien mérités". Mais il faut quand même signaler cet effort tout particulier de notre pays qui en quelque mois a appris à multiplier "les petits chômeurs", ces jeunes sans revenus ni logement, sans travail  donc ! 

En décrétant un lock out quasi généralisé le gouvernement et les pouvoirs publics ont tout simplement "réglé son compte "à la jeunesse. ENFIN !

C'est vrai qu'on en avait marre (enfin moi au moins j'en avais marre) de voir ces jeunes revendiquer, réclamer, manifester année après année ! Comme s'ils ne nous avaient pas assez fait suer lors des évènements contre la loi Devaquet qui leur proposait pourtant une douce et généreuse sélection des élites, ils n'ont pas cessé depuis de réclamer, de revendiquer qui : un toit, qui un travail, ou pire encore un revenu !   

Non mais je vous jure : un revenu ! Non mais pourquoi pas les trois à la fois pendant qu'on y est ?

Dites les mômes vous ne vous êtes pas rendu compte à quel point il nous avait été difficile de nous mobiliser pour NOS retraites ? Vous n'avez pas vu dans quelle mélasse nous avons du nous débattre pour...

Alors bien fait pour vous, vous n'aviez qu'à pas être jeunes ! 

Comment on a fait nous ? 

On a vieilli, on est devenu plus lourds, plus déçus, plus aigris ! On a renoncé au monde tel que nous voulions qu'il tourne pour nous assurer seulement qu'il tourne pour la majorité d'entre nous : les vieux ! 

Oh pas tous les vieux bien sûr, on en a conservé quelques uns qui sont resté pauvres, comme après guerre, çà nous permet de justifier nos revendications et de réclamer mieux et toujours plus, pour nous (bien sûr) ! Nous voulons, nous demandons et revendiquons et nous obtenons ! 

Eh attention on est presque majoritaire dans le pays, alors hein...

Alors vous me faites bien rire avec votre "même pas RSA", vos sous non emplois, et vos non chômage et pour tout dire çà me rassure d'avoir trouvé plus pauvre que moi en ces jeunes C.. qui me regardent avec un mépris et une condescendance qui frôlent un peu la haine parfois. Je m'dis en effet en les regardant : "encore heureux, ils sont pauvres, bien plus pauvres que moi, et çà, çà me rassure et me permet de dormir tranquille !

Ils ont intérêt à le mériter, leur héritage, c'est moi qui vous l'dis...      

 

 

   

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.