Qu'est ce que çà masque ?

Pendant des semaines on en avait pas et on nous a même raconté qu'ils étaient inutiles, et là tout à coup on nous affirme qu'ils sont indispensables ? Qu'est ce que çà veut dire ?

 

Le problème c'est que maintenant des masques 'on en a et qu'on voudrait bien qu'ils ne restent pas sur les étales des marchands, alors on raconte tout et son contraire, en laissant croire n'importe quoi ! Bref on nous a annoncé une crise majeure, on nous a affirmé que les morts se compteraient par milliers, mais en fait on ne sait rien ! On ne sait même pas quelle est la vraie nature de ce mal et comment s'en protéger réellement ! Qui est mort de quoi et à quel age ? Quelle est la structure démographique des décès ? Qu'on vienne me dire que le masque est utile pour protéger les autres, pourquoi pas, mais qu'on avance l'idée qu'il protège le porteur, çà j'en doute ! Entre les gens qui le conservent dans leur poche avant de le porter à l'occasion, ceux qui le portent à l'occasion après l'avoir abandonné des heures sous le pare brise de leur voiture, ceux qui remettent vingt cinq fois le même sur le métier (...), je me demande à quoi çà sert ? Quand on pense au trésor de précaution que  développe un chirurgien, pour s'habiller et se masquer avant une intervention, on se dit que déjà, si les gens se lavaient déjà tous les mains avant de passer à table ou après être sorti de...On aurait déjà fait un grand pas dans la lutte contre le corona virus ! Mais vous me direz : maintenant qu'on a 500 milliards de masques, il faut bien les écouler, surtout que c'est génial çà donne une belle couleur bleutée à nos poubelles et à nos rues quand çà traîne n'importe où ! 

Parce que çà  aussi c'est un "léger" problème : mettre un masque pour s'en débarrasser chez l'voisin, une fois usagé, c'est dégueulasse…Mais allez, pas d'inquiétude : on les enverra, une fois pollués, incinérer chez nos amis africains, ils ont l'habitude...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.