Au cachot, et vite !

çà me ressemble pas hein ? Mais là, là franchement il ne s'agit pas seulement d'un "pétage de plomb", il l'a cherchée sa peine et moi qu'on l'envoie au cachot çà m'fait plutôt plaisir !

Oui notre "amis", Damien T, j'espère que çà va lui mettre un peu. de plomb dans la tête ! J'espère même qu'il va avoir l'occasion de réfléchir en prison ! Là où il doit être !

Dehors la compréhension, adieu l'humanité, il faut que çà cesse, que çà s'arrête définitivement et que les (...) soient châtiés comme il se doit.

Professeurs, pompiers, policiers même, doivent se réjouir de cette décision, en fait tous les professionnels au contact avec le public doivent saluer cette fermeté de la justice, surtout surtout si celle ci commence à s'étendre au delà de la simple sphère du Chef de l'Etat !

Et d'ailleurs quand je parle de ces catégories je devrais en fait causer de tous les Français, parce que tous les français sont concernés, des caissières aux députés : la violence doit cesser !

Non il n'est pas anodin de frapper, il n'est pas anodin d'insulter, et si l'on veut, à un moment, faire cesser la violence et la violence en retour, alors il faut que la justice frappe, et sans pitié !

Et cela pour une excellente raison : rétablir à tous les niveaux l'inviolabilité de la personne humaine !

Et tant pis si la justice doit commencer par une affaire concernant le chef de l'Etat !

Au cachot nom de...

Pour l'exemple, allez vous demander ?

Ben non, bien sûr que non : pour la saine gestion des rapports humains plutôt. Pour qu'un simple froissement de tôle ne se termine pas en pugilat. Pour qu'une simple altercation entre voisin ne se termine pas en drame ! Pour qu'une heure de colle ne provoque pas un règlement de compte, ou pire encore pour que le simple affichage de quelques images ne provoque pas une catastrophe qui finit par heurter toute la communauté nationale !

Le Président de la République ou plutôt le procureur ouvre une brèche ?

Loin de m'en scandaliser, étonnement me direz vous (?) , je m'en réjouis, parce qu'au delà même de la personne d'E Macron, c'est aussi un peu moi, que ce ...a gravement souillé, me rappelant à mon ancienne condition d'agent public dans un établissement scolaire, mais aussi à mon rang de citoyen français infiniment désireux d'éradiquer la violence en politique !

"T'as insulté ma soeur " m'avait dit l'agresseur à l'époque, justifiant la gifle par le fait que j'avais fini par m'énerver face à une demoiselle ,de 15 ans à peine ,qui avait débuté son intervention par un : j'en ai marre de ce collège de merde, vous êtes tous des..." entrant dans le même temps dans un local où elle n'avait rien à faire (elle venait d'être virée de cours). 

Lorsque je lui ai répondu non mais moi aussi je t'em... celle ci s'est exclamée : "tu m'as insulté, tu vas voir à la fin de l'année..."

Et à la fin de l'année, j'ai vu, j'ai effectivement vu ce qu'il ne faut plus voir, ce qu'il ne faut plus tolérer, sauf à admettre encore une fois cette banalisation de la violence qui conduit inexorablement des Samuel Patti vers la mort,  un Président de la république à subir des outrages inqualifiables, et sans doute des milliers de personnes à vivre dans la crainte permanente  !  

Au cachot donc, illico ! et pour les oranges, eh bah tu peux toujours te...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.