Grave déception ?

Que va t il sortir de ce grand débat ? A mon avis pas grand chose...

Je dois l'avouer j'ai aimé le grand débat, je l'ai aimé comme moment politique, comme show médiatique.  

Oui c'était un beau spectacle et çà semblait répondre de manière parfaite à toutes ces mauvaises langues qui affirmaient que NOTRE ne savait pas aller au peuple, discuter avec lui, entendre ses revendications. Pour un temps donc, j'ai cru que j'allai tomber amoureux d'EM (quelles initiales quand même).

Reste que plusieurs questions de râleur assaillent mon esprit fragile.

Premièrement ce grand débat était il nécessaire ?

En gros on peut penser que non. Les instituts de sondages, les sondeurs d'opinion sont suffisamment nombreux pour cerner celle çi et connaitre l'essentiel de ses attentes ! Affirmer ainsi après plusieurs mois de show médiatique que les questions de fiscalité et d'aides sociales sont aux cœurs des problématiques développées par les français ressemble ainsi à une nouvelle manière d'enfoncer les portes ouvertes ! A moins que ce soit une nouvelle illustration de la cécité de nos gouvernants ?

Que de foin donc, pour rien !

Alors certes j'entends dire ici ou là que ce Grand Débat pourrait aboutir à instaurer une taxation sur les Plus Valus immobilières des résidences principales, je devrais donc me réjouir de cette proposition que je soutiens, pour a part depuis au moins vingt ans !

Mais honnêtement, croyez vous qu'EM prendra le risque de froisser sa base électorale la plus sûre (à  savoir la bonne classe moyenne) pour tenter de diminuer les déficits publiques et améliorer, le cas échéant, le sort des catégories populaires ?

C'est en fait très peu probable, à moins d'un grand choc budgétaire auquel je n'aspire pas. J'imagine mal EM ou son Premier expliquer à prés de 50% des électeurs qu'il va falloir payer plus pour gagner plus ! Et pour tout dire j'imagine assez bien qu'une fois établie cette taxation (au combien indispensable) de toutes les PVI, notre gouvernement s'acharnerait à étudier toutes les modalités de réductions possibles et imaginables afin de rendre la douloureuse la moins lourde possible !

Alors vient sur le tapis cette fameuse proposition, la plus discutable en fait : celle d'un impôt universel, payé par tous les Français !

A priori celle ci aurait dû, au moins, remporter mon suffrage, sauf, sauf que c'est une grande escrocrie :

Voyons soyons un peu honnête quand même ! S'il est vrai que près de la moitié des français ne paient pas l'IRPP, on ne devrait pas pouvoir affirmer comme le font certains, qu'ils ne paient pas d'impôts. Je rappelle en effet que le premier impôt (en terme de rapport pour l'Etat bien sûr) reste la TVA, toutes catégories confondues ! Or la TVA tout le monde l'acquitte, et de manière très injuste celle ci pèse plus, en proportion, sur les classes populaires que sur les catégories aisées ! Et notons que bizarement que bien peu de choses ont été proposées sur cette fameuse TVA !

Pourquoi ?

Eh bien parce que là encore ce Grand Débat a d'abord été pour le pouvoir l'occasion de s'adresser à cette bonne classe moyenne qui sait manier les outils d'opinion et lire les différents symboles utilisés en haut lieu . Ceux qui se sont exprimés en masse, à cette occasion, sont sans doute ainsi, aussi, ceux qui suivent EM et ce grand débat aura été ainsi pour notre Président, un moyen de re-mobiliser sa base, un peu comme si Emmanuel Macron parlait d'abord et avant tout à Emmanuel Macron pour révéler la véritable image d'Emmanuel Macron à Emmanuel Macron.

Attention déception...  

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.