réhabilitation interdite !

Je veux m'élever ici , et grâce à la tribune que m'offre internet contre le scandale, l'insoutenable, qui a duré si longtemps et qui interdisait à l'un de mes concitoyens les plus en vue d'accéder à ses droits ! Oui, pendant des années, Patrick, oui, mon Patrick n'avait pas accès à certains de nos services publics et se voyait de manière impensable interdit de justice, interdit de prison !


Alors qu'aujourd'hui, le moindre GJ peut accéder sans difficulté à ces deux piliers de notre organisation sociale et politique et se voire jeté au cachot in peto, LUI, l'homme des grands services, le citoyen modèle n'était convié ni au prétoire, ni au parloir ! Et, et pire encore, on pouvait imaginer sans peine qu'il n'avait pas eu droit à ces neuf mètres carrés réglementaires qui lui auraient permis de s'exprimer pleinement et d'envisager sereinement sa réinsertion s'il avait dû y passer quelques années de sa jeunesse !
Ah pauvre Balkany, si longtemps justiciable, et si tristement incapable de se justifier ! Vivant sans doute depuis des années sur un héritage parental qu'il a dû dilapider, et criant à qui voulait l'entendre que sa carrière lui avait plus couté que rapporté !
Oui, je le dis sans autre fioriture, sa mésaventure me fait de la peine ! Un homme qui s'était sacrifié pour sa commune, pour ses administrés, jeté en pâture à la justice comme un vulgaire malfrat, alors que sous ses nombreuses mandatures, il avait sans doute réussi à débarrasser sa ville "du bruit et des odeurs" dont parlait naguère notre si bon Président (le regretté Jacques Chirac)
Comment ne pas défendre cet élu de la République parvenu, parmi les parvenus, à bafouer sans vergogne les lois qu'il était censé observer avec la plus stricte des rigueurs ?
N'est il pas le modèle le plus parfait dont tout le monde devrait s'inspirer ?
On dit maintenant qu'il aurait même fraudé le fisc ?
Mais allez savoir, il souffrait peut être lui aussi de cette fameuse "phobie administrative" qui semble si plaisamment atteindre certains de mes concitoyens de hauts rangs ! A moins qu'en preux chevalier il se soit voulu le digne héritier de ces voleurs qui prenaient aux riches pour donner aux pauvres !
Balkany héro malheureux de la fronde des petits ?
On voudrait tellement y croire et pouvoir le dire sans pouffer de rire !
A moins qu'on se prenne à espérer qu'enfin la justice parle et qu'elle ait avec ces odieux personnages des propos aussi durs qu'avec les gamins des banlieues. Oui, ce serait justice au sens propre du terme !
J'ai entendu dire que lors du procès Chirac, les attendus du jugement parlaient "d'actes indignes pour un personnage politique de haut rang".
Au delà même de la peine prononcée, de telles paroles réitérées parfois dans les prétoires feraient du bien aux citoyens que nous sommes ! Au delà de la justice, il y a l'indignité, l'indignité prononcée, l'indignité qui doit frapper bien plus durement encore que la prison ! Il semble en effet que Balkany soit un homme indigne !
Et j'aimerais tellement que les électeurs s'en souviennent à jamais, pour être sûr enfin, qu'il ne soit jamais réhabilité...par "amitié" ou pire encore, par négligence !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.