Aveuglement

Il y a quelque chose de "drôle" à voir pleurer cette retraite mal assise, cette femme inaccessible, qui n'est plus terre promise !!

Faut il rire à cette hypocrisie qui pleure tous ses oublis ?

Faut il s'inquiéter de ces réformes qui menaceraient sa vie ?

Il y a quelque chose de drôle à voir pleurer cette retraite

Qui si lâchement, les plus faibles maltraite 

Et ferme si bien les yeux devant ces vieux errants 

Devant ces pauvres sans dents !

 

Il y a quelque chose de drôle à voir pleurer cette retraite 

Qui les chômeurs et les précaires maltraite !

On laisse nos enfants si facilement à la rue

Qu'on se demande maintenant si nous serons soutenus !

Et l'on brandit à tout propos l'étendart égalitaire 

Oubliant facilement ces retraités aux affaires !

Comme s'il y avait quelque chose à refaire !

A REFAIRE

 

Comme si derrière ce beau discours égalitaire

Il n'y avait pas de ces vieux qui crient déjà misère !

MISERE !

 

Il n' y a qu'un mot qui vaille 

EGALITE : que l'on ait, ou non du travail !

Et si l'on brandit si ardemment les mots de dégagisme

Il faut enfin, enfin, que ce soit au nom du socialisme

Pour terminer la lutte des classes 

Et, au moins, à la retraite partager le mème espace !

 

EGALITE : que l'on ait, ou non, du travail !

EGALITE : pour voir les pauvres faire ripaille !

EGALITE : pour être enfin tous respectés !

Vieux, mais TOUS, dans la dignité !

 

On en est loin aujourd'hui, et les combats du moment

Nous font oublier que des vieux vivent déjà ces tourments !

On ne veut pas pour nous de la misère 

Mais on la justifie,  au nom d'un moralisme délétère

Et l'on ferme les yeux sur ces vieux à la rue

Croyant ainsi nous éviter un jour toute déconvenue !

 

EGALITE !

EGALITE !

C'est la seule lutte qui vaut d'être menée !

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.