Mon seul défaut : c'est de ne pas en avoir

Surpris en plein exercice de modestie, j'ai dû confesser enfin un défaut...

 

Je vous l'avoue mesdames messieurs mes lecteurs, j'ai un défaut énorme, un défaut gigantesque, un défaut rédibitoire : le défaut de ne pas en avoir !
Mon seul défaut...
Et d'ailleurs, qui pourrait me contredire sur ce point dans la mesure où personne ne me connait mieux que moi même ? Non décidément je ne vois pas ce qui pourrait m'être reproché, la preuve : lorsque je suis en marche, je vais de l'avant, droit dans mes bottes, et mieux encore je fais ce qu'on a dit que l'on ferait !
J'agis !

Qui dans ces conditions peut encore me critiquer ?

J'AI RAISON !

Non, ne concluez pas de ce que je dis que vous avez tort, surtout pas !
Comprenez plutôt, entre les lignes, que vous n'avez pas les bons éléments pour juger de la nécessité qu'il y a à agir. Et laissez vous convaincre qu'on vous trompe...
Laissez vous convaincre que nous vous réformons, que nous vous transformons pour votre bien !
Nous sommes en marche, la France est en Marche, et forcément puisqu'elle est en marche, elle va de l'avant !
Et par conséquent : elle progresse !

Mieux : elle croît...ou tout au moins elle va croître, puisque moi j'y crois !

Croyons ensemble : nous allons croître !!!
CROA CROA CROA....

En fait je ne sais plus bien...
Mais ne le dites surtout pas, c'est mon potot Emile (Couet) qui m'a dit qu'en se disant les choses sans cesse, elles finissaient par se produire !

Ce qui est important donc c'est que chacun d'entre nous croyons que nous allons de l'avant, même si les plus savants d'entre nous savent aussi que dans l'espace : les notions d'avant et d'arrière n'ont plus vraiment de sens !
Même si certains d'entre nous savent que les vraies avancées peuvent aussi constituer de véritables recules ou pire encore provoquer plus de questionnements que de réponses !

Le tout est d'être en Marche, déterminé, inflexible, j'allais dire "droit dans ses bottes" ! Mieux : le tout est de faire ce que l'on dit !

Croyons donc à la méthode Couet, "soyons forts", soyons en Marche, faisons ce que nous disons puisqu'au bout du chemin, il y a forcément...

Vous pouvez me croire puisque je n'ai pas de défaut !

(toute ressemblance avec...ne serait peut être pas fortuite.)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.