Les loups

 

On était là à faire la fête,

Et l’on restait en tête à tête

Même si l’on était ouvrier

Qu’nos vies étaient durement gagnées

 

puis à surgi l’spéculateur

Qui v’nait nous vider à toute heure

 

Alors un Loup houu

Hou un loup

un loup est entré dans Paris

Un vieil immeuble il a détruit

Un loup est entré dans Paris

Tu peux en rire

Ma belle Elvire

Un loup est rentré dans Paris`

 

Bientôt ramassant les billets

D’autres comprirent l’magot vit fait

Et accoururent à tout allure

Pour nous raser de nouveaux murs

Et Menilmuche désolé

Bientôt cessa de subsister

 

Alors hou, hou les loups

Les loups ont envahi Paris

Un par Issy, d’Autres par Ivry

Les loups nous ont rasé Paris

Et s’qui restait de populaire

Bientôt s’est retrouvé à terre

Tu  peux sourire ma belle Margot

Paris vidait son populo

 

Bientôt le peuple rassemblé

Laissera sa colère éclater

Bientôt les loups désorientés

Et les bobos tous inquiétés

Fuiront en masse la Capitale

Ruinant en plus le capital

Et leur économie létale

Les loups, houuu, les loups

Les loups sortiront de Paris

Ou par Issy ou par Ivry

Et le peuple libéré

Pourra enfin y habiter

Les loups sortiront de Paris

Reviens en rire ma belle Elvire

Les loups sortiront de Paris

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.