Pardon

Cà fait longtemps que j' ai envie de dire pardon

A cette nature humiliée qu'on pille à l'unisson

Et que je rêve d'un monde apaisé mieux bridé

Qui tuerai la croissance pour plus d'humanité

Et voilà qu'elle se venge cette nature souillée

Qu'elle invente des monstres aptes à nous massacrer

Infinie poussière : pour crier, furieuse, sa colère

Et propager en tous lieux larmes et misère

Et la voilà qui fait preuve d'inventivité

Nous rappelant, humains, à plus d'humilité

Nous imposant surement la solidarité

Je sais qu'on fera montre encore de prétention

Et qu'on fêtera bientôt ces belles guérisons

Je m'en réjouis déjà mais m'en inquiète encore

Il ne faudrait pas, noël, qu'on oubliât ces morts

Et qu'on te cause Nature, encore tous ces torts

En prétentieux guerriers n'aurions nous rien compris ?

N'est il pas temps maintenant de prendre soin des vies ?

De renoncer bientôt à l'invincibilité

Qui vire si tôt chez nous à la stupidité ?

 J'en demande pardon à madame nature

Les hommes d'ici sont encore immatures...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.