Petit garçon, tu as une maman F O R M I D A B L E !

La sortie de Julien Odoul (RN) au Conseil Régional de Bourgogne n'est pas passée inaperçue. Ce discours absolument illégal quant à son contenu cachait une humiliation publique et décidée.

img-20191014-145436-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La sortie de Julien Odoul (RN) au Conseil Régional de Bourgogne n'est pas passée inaperçue. Ce discours absolument illégal quant à son contenu cachait une humiliation publique et décidée. Sur Twitter, le débat à fait rage dans tous les sens et a déclenché en moi une immense colère. Je veux l'expliquer ici tant les 280 caractères du tweet risque de faire réduction.

D'abord, le niveau légal. La loi de 1905 dit clairement que l'Etat est laïque  mais que la société ne l'est pas.  C'est ce qui permet aux religieuses catholiques de se déplacer dans l'espace public avec leur habit, à une paroisse,de faire une procession en rue, à la femme musulmane d'avoir un voile qui ne cache pas son visage... C'est la loi. Un Conseil Régional  n'est pas l'Espace public. C'est un espace d'Etat. Il'faut aller alors  voir le reglement. Celui-ci dit explicitement que seul le foulard qui cache le visage est interdit.

Mais au-delà de la loi, il y a l'aspect humain. Et d'abord , la religion qui est visée. Ce &courageux& membre du RN aurait-il eu la même réaction  pour un Juif avec une kippa, un bouddhiste tibétain  avec une toge, un évêque avec sa croix pecctorale ? J'ose poser la question. C'est à cela qu'on reconnaît l'exclusion, la discrimination, la haine.

Et parlons maintenant du voile proprement dit. Qu'il est facile de le réduire à une soumission à  l'homme. Je remarque d'ailleurs que ceux qui veulent nous imposer cette idée s' en prenne à la femme, jamais aux hommes qui le leur imposeraient. Battre la victime, plutôt que ses bourreaux, c'est honnête,  ça. ?  Surtout que ces femmes que j'ai beaucoup interrogées me disent pratiquement toutes répondre à un appel de Dieu, pas des hommes, exactement comme la religieuse catholique.

Le port du voile à toujours été de mise  en Afrique du Nord et en Asie mineure. En Palestine, au temps du Christ, 6 siècles avant Mahomed, toutes les femmes étaient voilées. Encore maintenant, le port du voile dans ces régions est très répandu, même chez les chrétiens.

La haine de M. Odoul est donc certaine, voulue, bien exprimée  et je regrette immensément  la pub que les chaînes d'info lui ont fait. En continu, sur ces chaînes, la parole est donnée aux  élus du RN, aux plus extrêmes des chroniqueurs du Figaro, de Valeurs Actuelles,  de l'Incorrect... C'est une propagande incessante.

La haine ne passera pas. Cette maman accompagnait bénévolement la classe de ses enfants (Combien en font autant ?) . Mon tweet, adressé à son petit garçon,  a eu  bien plus de &likes& et de retweet que celui de M. Odoul. L'amour aura toujours le dernier mot...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.