Thierry PELTIER
Enseignant retraité, père de 6 enfants... amateur d'actualités et d'analyses politiques sérieuses
Abonné·e de Mediapart

83 Billets

1 Éditions

Billet de blog 18 mai 2013

Mariage pour tous : le combat perdu de l'Eglise

Je voudrais d'abord féliciter tout le peuple français d'avoir permis aux personnes de même sexe de se marier. La lutte fut dure et les "antis" annoncent qu'ils ne désarmeront pas. Ils pourraient aussi, tant qu'ils y sont, manifester contre l'abolition de la peine de mort et la permission de l'avortement. 

Thierry PELTIER
Enseignant retraité, père de 6 enfants... amateur d'actualités et d'analyses politiques sérieuses
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je voudrais d'abord féliciter tout le peuple français d'avoir permis aux personnes de même sexe de se marier. La lutte fut dure et les "antis" annoncent qu'ils ne désarmeront pas. Ils pourraient aussi, tant qu'ils y sont, manifester contre l'abolition de la peine de mort et la permission de l'avortement. 

J'ai pitié d'eux, tous comptes faits. L'avancée démocratique nécessite parfois d'aller à contre-courant de la masse populaire. Un référendum au moment de l'abolition de la peine de mort aurait empêché, parait-il, la loi de passer. Et c'était une bonne chose que de passer outre "la colère du peuple". Ici, je ne suis pas sûr que la majorité de la population soit anti-mariage pour tous. Mais même si elle l'était, l'existence et le fonctionnement d'une Assemblée Nationale et d'un Sénat permet au peuple d'avancer encore et encore.

Une chose est sûre, les catholiques (et j'en suis) se sont manifestement trompé de combat en France. Cette loi ne les concernait pas. L'Etat Français n'a pas obligé les prêtres à célébrer des mariages religieux entre personnes du même sexe dans leurs églises. Les mariages hétérosexuels n'ont rien perdu de leur sens et de leur importance. Ils n'ont rien perdu et pourtant, oui, à cause de leur comportement, ils se sont franchement éloigné de l'Evangile. Car celui-ci est très clair. Le petit, le pauvre, l'écorché, le blessé, le bafoué  le torturé, l'isolé, le prisonnier, le laissé-pour-compte, le bouc-émissaire, l'exclus, l'étranger... doivent être le centre de la vie du chrétien. Frigide Barjot, Christine Boutin, Mgr Vingt-Trois, Mgr Barbarin et bien d'autres l'ont "oublié". Heureusement, ils pourraient se racheter en organisant des manifs gigantesques contre l'expulsion des Roms ou contre l'austérité qui frappent les pauvres ou pour la lutte contre les paradis fiscaux. Là, ce sont des vraies luttes voulues par le vrai Dieu. Leur dieu a eux n'est pas Dieu, c'est une idole fabriquée de toutes pièces. 

Pour terminer avec une note d'humour, je leur proposerais plutôt que d'aller manifester le 26 mai, de participer plutôt à une retraite spirituelle, histoire de retrouver ce qu'est la recherche du "Royaume de Dieu et de sa Justice". Ils apprendrons ainsi que "tout le reste leur sera donné en plus" (Mt 6 : 33) Je leur conseillerais d'aller faire cette retraite chez les soeurs Clarisses de Malonne. Vous savez, cette petite communauté de religieuses qui a accueilli Michèle Martin (l'ex de Dutroux) à sa sortie de prison....

Bon week-end à tous.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Une seule surprise, Pap Ndiaye à l'Éducation
Après vingt-six jours d’attente, Emmanuel Macron a nommé les vingt-sept membres du premier gouvernement d’Élisabeth Borne. Un casting gouvernemental marqué par sa continuité et toujours ancré à droite. La nomination de l’historien Pap Ndiaye à l’Éducation nationale y fait presque figure d’anomalie.
par Ilyes Ramdani
Journal — Gauche(s)
Union de la gauche : un programme pour mettre fin au présidentialisme
Jean-Luc Mélenchon et ses alliés de gauche et écologistes ont présenté le 19 mai leur programme partagé pour les élections législatives, 650 mesures qui jettent les bases d’un hypothétique gouvernement, avec l’ambition de « revivifier le rôle du Parlement ». 
par Mathieu Dejean
Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — France
À Romainville, un site industriel laissé à la spéculation par la Caisse des dépôts
Biocitech, site historique de l’industrie pharmaceutique, a été revendu avec une plus-value pharaonique dans des conditions étranges par un promoteur et la Caisse des dépôts. Et sans aucune concertation avec des élus locaux, qui avaient pourtant des projets de réindustrialisation. 
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance… ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse
Billet de blog
L'effondrement de l'écologie de marché
Pourquoi ce hiatus entre la prise de conscience (trop lente mais réelle tout de même) de la nécessité d’une transformation écologique du modèle productif et consumériste et la perte de vitesse de l’écologie politique façon EELV ?
par jmharribey
Billet de blog
Rapport Meadows 9 : la crise annoncée des matières premières
La fabrication de nos objets « high tech » nécessite de plus en plus de ressources minières rares, qu'il faudra extraire avec de moins en moins d'énergie disponible, comme nous l'a rappelé le précédent entretien avec Matthieu Auzanneau. Aujourd'hui, c'est Philippe Bihouix, un expert des questions minières, qui répond aux questions d'Audrey Boehly.
par Pierre Sassier
Billet de blog
Marche contre Monsanto-Bayer : face au système agrochimique, cultivons un autre monde !
« Un autre monde est possible, et il est déjà en germe. » Afin de continuer le combat contre les multinationales de l’agrochimie « qui empoisonnent nos terres et nos corps », un ensemble d'activistes et d'associations appellent à une dixième marche contre Monsanto le samedi 21 mai 2022, « déterminé·es à promouvoir un autre modèle agricole et alimentaire, écologique, respectueux du vivant et juste socialement pour les paysan·nes et l'ensemble de la population ». 
par Les invités de Mediapart