L’insupportable dérapage du porte parole de Jean-Luc Mélenchon.

Opposer l’aide aux réfugiés et l’aide aux chômeurs est depuis plusieurs années une vieille rengaine de l’extrême droite. Nous avons malheureusement l’habitude d’entendre de telles diatribes anti-étrangers. Ce qui est nouveau et particulièrement inquiétant, c’est que ces mêmes mots à l’odeur nauséabonde sont tenus par le porte-parole "défense et international" de Jean-Luc Mélenchon. Cela illustre la faillite idéologique et intellectuelle de la France Insoumise.

26165492-1952089428139288-802617264280734352-n
Jamais les communistes pour lesquels l’internationalisme est une matrice de leur engagement politique ne tolèreront de tels propos. La xénophobie et le racisme n’ont pas de place chez nous et n’en n’auront jamais.

Il est vrai que tenter de séduire le peuple en soufflant sur les braises du populisme en opposant étranger et français est plus simple que de convaincre de la responsabilité du capitalisme face à la misère humaine. Certains ont fait le choix de baisser le rideau idéologique pour flatter les instincts les plus rances des hommes. Pour notre part, nous continuerons de mener la bataille des idées.

Nous n’avons plus rien à faire avec ceux qui dirigent ce mouvement en se revendiquant comme celui du peuple, mais qui en réalité est populiste et non populaire. La différence est fondamentale, insurmontable.

Face à celles et ceux qui dressent les travailleurs entre eux, nous opposerons toujours notre maxime originelle, mère de tous nos combats : "travailleurs de tous les pays unissez vous "

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.