ugictcgt
CGT Ingés Cadres et Techs
Abonné·e de Mediapart

215 Billets

0 Édition

Billet de blog 10 juil. 2017

Gens de biens et gens de rien

Et si le mépris de classe était bien dans l'ADN du président de la République ?

ugictcgt
CGT Ingés Cadres et Techs
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Capture écran BFM

Ses propos sur les ouvrières « illettrées » de Gad avaient déjà choqué et entaché l'image de celui qui pensait sans doute déjà à être candidat à la présidence de la République. Durant la campagne présidentielle, ses propos sur les costumes à l'endroit d'un militant CGT avait de nouveau montré chez Macron un dédain de classe qui avait finalement peu à envier à celui de François Hollande pour les « sans-dents ».

Conscient que ses manières de grand bourgeois parvenu pouvaient nuire à son image, Emmanuel Macron s'était défendu en rappelant qu'il était né à Amiens...

Comme si un bulletin de naissance de ce chef-lieu au passé industriel pouvait immuniser Emmanuel Macron de cette minable tendance à la morgue de classe. Le mépris jupitérien n'a hélas rien d'accidentel. En effet, par deux fois dans la même semaine, le président de la République a accolé les mots « rien » et « gens » dans la même phrase ;

D'abord au Mali où commentant la vidéo montrant l'otage française retenue par des terroristes il a lancé « ces gens-là ne sont rien » pour bien marquer le mépris qu'il convient selon lui d'avoir pour des preneurs d'otage.

Quelques jours plus tard, inaugurant la Halle Freyssinet et sa pépinière de start-up, Emmanuel Macron s'est encore distingué par de nobles sentiments : « Dans les gares, se croisent des gens qui ont réussi et des gens qui ne sont rien » a lâché le chef de l'État.

De qui et de quoi parle-t'il ? Qu'est-ce que la réussite selon Macron ? Est-ce d'avoir pu s'offrir une Rolex avant 50 ans ? Ou bien un costume chic ? Qui sont ces gens qui ne sont rien ? À partir de combien peut-on estimer avoir réussi... ? Parce que bien entendu, la réussite se soupèse.

Ces propos méprisants n'ont clairement plus rien d'accidentels, Macron préfère les gens de biens ; il les écoute, il devance leurs souhaits et exhausse leurs plus vieilles revendications.

par FD, journaliste engagé et militant Ugict-CGT

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Zemmour et CNews condamnés pour « injure raciste » et « provocation à la haine »
Lundi, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Éric Zemmour, désormais candidat à l’élection présidentielle, à 10 000 euros d’amende pour ses propos sur les mineurs étrangers non accompagnés, qui visaient à « susciter un élan de rejet et de violence » contre l’ensemble des personnes immigrées, d’après le jugement. Le directeur de la publication de CNews écope de 3 000 euros d’amende.
par Camille Polloni
Journal — France
Une figure du combat contre le harcèlement scolaire est visée par une plainte pour « harcèlement »
Fondatrice de l’association Marion la main tendue, Nora Fraisse se voit reprocher par une dizaine d’anciennes bénévoles, stagiaires ou services civiques d’avoir eu un comportement toxique envers de proches collaborateurs. D’après notre enquête, l’une d’elles a déposé plainte pour « harcèlement ».
par Prisca Borrel
Journal
Didier Raoult : deux ans d’enquête sur une imposture
Depuis l’arrivée du Covid-19 en France, Didier Raoult est devenu une figure nationale. D’abord en faisant la promotion d’un traitement inefficace contre la maladie, l’hydroxychloroquine, puis en niant la possibilité d’une seconde vague ou en remettant en cause l’efficacité de la vaccination. Mediapart revient en vidéo sur deux ans d’enquête sur le directeur de l’IHU.
par Youmni Kezzouf, Mathieu Magnaudeix et Pascale Pascariello
Journal
Le boycott, ou l’abstention par le versant politique
Boycotter l’élection présidentielle pour imposer l’idée d’un processus constituant : l’idée resurgit à l’occasion du scrutin d’avril 2022. Des militantes et militants politiques à gauche veulent faire des abstentionnistes une force politique.
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Handicap 2022, libérer les miraculés français
La personne handicapée qui ne peut pas vivre « avec nous », permet la fiction utile d’un monde peuplé de « normaux ». Entre grands sportifs et artistes, une population est priée de demander le droit de circuler, de travailler, d’exister. L’observatoire des politiques du handicap appelle à une métamorphose normative urgente des institutions françaises appuyées par une politiques publique pour tous.
par Capucine Lemaire
Billet de blog
Un tri dans la nuit : nos corps dissidents, entre validisme et Covid-19
Un entretien initialement publié par Corps Dissidents, dans le blog d'Élise Thiébaut, et toujours actuel. Le validisme est une question cruciale pendant le Covid19. Il l’a été dans les réactions – solidaires ou pas – des gens face aux discours selon lesquels seuls les vieux et les handicapés mouraient du Covid-19. Il l’est pour la question du triage : est-ce qu’uniquement les corps productifs méritent d’être sauvés ? 
par Elena Chamorro
Billet de blog
Vieillissement et handicap
Les maux pour le dire ou réflexions sur le vieillissement vécu de l'intérieur.
par Marcel Nuss
Billet de blog
De la nécessité d'une parole antivalidiste
Exclusion politique, culte de la performance, refus de l'autonomie, enfermement, confiscation de la parole... Yohann Lossouarn nous explique pourquoi les luttes antivalidistes sont aujourd'hui plus que nécessaires.
par dièses