ugictcgt
CGT Ingés Cadres et Techs
Abonné·e de Mediapart

239 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 juil. 2022

Pouvoir d'achat : Borne sort les rustines

Les annonces d'Elisabeth Borne devant les parlementaires réunis pour son discours de politique générale n'ont finalement ni surpris, ni marqué de rupture. Y compris et en particulier sur la lancinante question du pouvoir d'achat à laquelle Emmanuel Macron et son gouvernement répondent par une politique de chèques.

ugictcgt
CGT Ingés Cadres et Techs
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'arsenal de mesures qui doit encore être débattu à l’Assemblée nationale courant juillet n'est évidemment pas négligeable. Il comporterait une aide alimentaire d’urgence de 100 euros, la revalorisation de la prime d’activité ou encore une hausse de 4 % des minima sociaux. Dès octobre, une indemnité carburant remplacera la remise de 18 centimes sur les litres d’essence et les retraites des régimes de base seraient revalorisées de 4 % à compter du 1er juillet. Les chiffres eux-mêmes sont en deçà des besoins car ils restent inférieurs à l'inflation alors même que, par exemple, les retraités et leurs organisations syndicales réclament depuis plusieurs années le dégel des pensions.

Insuffisantes, ces mesures sont également loin de satisfaire les revendications salariales portées par les fonctionnaires dont le point d'indice est augmenté de 3,5 % au 1er  juillet. Ainsi, pour la CGT, ce premier pas reste insuffisant au regard des pertes cumulées avec le gel du point depuis plus de vingt ans. Et cette mesure est « à mettre au crédit des luttes menées par les personnels fonctionnaires et non-titulaires avec leurs organisations syndicales, dont la CGT qui a toujours porté la valeur du point comme une bataille centrale ». Non seulement c'est une goutte d'eau en regard de l'inflation actuelle, mais c'est aussi très loin de reconnaître et valoriser les qualifications des personnels soignants par exemple. Ce n'est pas avec des rustines qu'on va rendre attractifs les métiers de l'éducation, du soin et du social notamment.

Il y a donc de fortes chances que le ministre des Comptes publics entende encore parler des salaires, car pour la CGT ces annonces résonnent « comme un encouragement à poursuivre l’effort revendicatif, en vue notamment de la tenue de prochaines réunions salariales sur lesquelles le ministre s'est engagé ». Et déjà, un rendez-vous est pris à la rentrée, le 29 septembre, pour une nouvelle journée de mobilisation à laquelle ont appelé la CGT et Solidaires (pour l'instant). Non seulement sur la question salariale qui n'a trouvé aucune réponse, mais aussi parce qu’Elisabeth Borne a confirmé la poursuite d’une réforme des retraites « injuste qui exige de travailler plus » pour financer tout autre chose que les pensions.

Après ces élections qui l'ont privé de majorité absolue, Emmanuel Macron  risque donc d'être très vite confronté à une explosion sociale s'il allume la mèche de sa réforme sur un fond d'insatisfaction sociale.

Par FD, journaliste engagé et militant Ugict-CGT

Ce billet est également disponible chaque semaine en podcast "Cadres Infos" sur https://ugictcgt.fr/documents/podcast/ et sur toutes les grandes plateformes de streaming.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Écologie
Canaux contre tuyaux : la guerre de l’irrigation
Très ancrés dans les territoires montagneux du sud de la France, prisés par les habitants, les béals, petits canaux permettant d’acheminer l’eau, sont encore vitaux pour de nombreux agriculteurs. Mais cette gestion collective et traditionnelle de l’eau se heurte à la logique de rationalisation de la ressource des services de l’État.
par Mathieu Périsse (We Report)
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart
Journal
Aux États-Unis, le Sénat adopte un plan climat sans ambition sociale
Par 51 voix contre 50, le Sénat des États-Unis a adopté le plus ambitieux plan climat de l’histoire du pays, prévoyant une enveloppe de 369 milliards de dollars pour réduire de 40 % les émissions de CO2 entre 2005 et 2030. Mais le volet social a été très largement sacrifié.
par Romaric Godin
Journal — Afrique
Kenya : le pays suspendu à des élections à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir

La sélection du Club

Billet de blog
Le pouvoir d'achat des fonctionnaires vampirisé par quarante ans de néolibéralisme
Lorsque la spoliation du pouvoir d'achat des fonctionnaires devient une institution sous la Cinquième République...
par Yves Besançon
Billet de blog
Loi pouvoir d'achat : Macron & Borne veulent prolonger notre ébriété énergétique
[REDIFFUSION] 42°C en Gironde. 40°C en Bretagne. 20 000 hectares partis en fumée. Lacs, rivières et sols s'assèchent. Les glaciers fondent. Que fait-on à l'Elysée ? On reçoit le président des Emirats Arabes Unis pour importer plus de gazole. A Matignon ? On défend un projet de loi « Pouvoir d'achat » qui vise à importer plus de gaz du Qatar et des Etats-Unis. Où est la sobriété ?
par Maxime Combes
Billet de blog
La grosse entourloupe de l'AAH
Alors qu'on parle de la victoire de la déconjugalisation de l'AAH, alors qu'on cite les augmentations de ce minima social comme une exception du macronisme, personne ne parle d'une des plus grandes entourloupes des dernières années : la suppression du complément de ressources de 180 euros pour les nouveaux admis dans le système.
par Béatrice Turpin
Billet de blog
Pour la rentrée, préparons la riposte !
Bientôt, les vacances seront terminées. Et beaucoup se demandent maintenant de quoi sera fait leur avenir avec un gouvernement qui n’a concédé presque rien aux salariés, aux retraités et aux chômeurs en termes de pouvoir d’achat.
par Philippe Soulié