ugictcgt
CGT Ingés Cadres et Techs
Abonné·e de Mediapart

254 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 sept. 2022

ugictcgt
CGT Ingés Cadres et Techs
Abonné·e de Mediapart

La retraite pour les nuls

Alors que les jours précédents le débat faisait rage jusque dans les rangs de la majorité sur la méthode de la réforme des retraites, le ministre du Travail, Olivier Dussopt, a sorti ses PowerPoint devant les syndicats et le patronat le 19 septembre afin d'en expliquer l'urgence et l'impérieuse nécessité. Surréaliste !

ugictcgt
CGT Ingés Cadres et Techs
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Alors même que tous les acteurs sociaux avaient sous les yeux les projections du Conseil d'orientation des retraites qui disent justement qu'il n'y a pas péril financier, Olivier Dussopt s'appuie sur un déficit estimé de 12 à 20 milliards d’euros à l’horizon 2032 pour affirmer que « nous devons travailler plus (…) à l’échelle de nos vies ». Cela alors même que tous les scénarios du Conseil tablent un retour à l’équilibre au milieu des années 2030, sans qu'il soit besoin de toucher aux paramètres actuels.

La Macronie est donc vraiment coincée, mais pas encore défaite sur le sujet. La mobilisation de l'hiver 2019 a contraint Emmanuel Macron à renoncer à sa réforme systémique, mais désormais il cherche à passer par un trou de souris pour imposer une réforme paramétrique. Et ses fidèles se transforment en maîtres d'école ou en prophètes de malheur pour nous expliquer qu'il va falloir travailler plus longtemps. « Le ministre nous dit que les déficits à venir vont être terrifiants », a ainsi résumé le secrétaire général de la CGC.

« J’ai baptisé cette réunion : « La retraite pour les nuls » » a réagi Catherine Perret, secrétaire de la CGT au sortir de Grenelle, tandis que FO taxait le ministre de « professeur des écoles ». Le ministre a donc agacé ses interlocuteurs, d'autant qu'il a pris bien soin de ne présenter aucun calendrier, ni précisé comment le chef de l'État comptait imposer la réforme, via le projet de loi de financement de la Sécurité sociale, le projet de loi de finances du budget de l’État, ou via une loi propre. Tout au plus, il a annoncé que le processus doit être achevé en mars pour application à l'été 2023.

Dans de telles conditions, alors même que le patronat et une partie de la majorité alertent sur l'incandescence du dossier, craignant un conflit social majeur, la capacité des syndicats à construire une riposte puissante et surtout unitaire sera déterminante. Sur ce point, la secrétaire de la CGT a prévenu : « déjà, les organisations syndicales ont annoncé un conflit majeur si le gouvernement passe en force ». Et la journée nationale interprofessionnelle du 29 septembre devrait être une première étape dans la construction d'un mouvement plus large.

Dans un contexte de chômage massif et de précarité galopante, alors même que les seniors sont massivement hors des entreprises lorsqu'ils liquident leur retraite, prétendre allonger la durée de la carrière est une ineptie sociale.

Cette réforme est donc purement idéologique. Elle a pour but de briser définitivement la confiance des générations futures de travailleuses et travailleurs dans le système solidaire par répartition devenu incapable de servir des pensions décentes. Les générations prochaines devraient s'assurer par capitalisation, cotiser à des fonds de pension ou des compléments de retraite pour caresser l'illusion d'une retraite décente. Et ils y seront incités par des dispositifs fiscaux déjà en place.

À défaut d'avoir pu inscrire cette réforme à son tableau de chasse, Emmanuel Macron veut en faire le legs à son successeur et aussi faire ce cadeau au Medef et à la finance.

Par FD, journaliste engagé et militant Ugict-CGT

Ce billet est également disponible chaque semaine en podcast "Cadres Infos" sur https://ugictcgt.fr/documents/podcast/ et sur toutes les grandes plateformes de streaming.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexistes et sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux
Journal
Harcèlement, violences, faux en écriture publique : des policiers brisent « l’omerta » 
Dans un livre à paraître jeudi 1er décembre, six fonctionnaires de police sortent de l’anonymat pour dénoncer, à visage découvert, les infractions dont ils ont été témoins et victimes de la part de leurs collègues. Une lourde charge contre « un système policier à l’agonie ». 
par Camille Polloni
Journal — Énergies
Une livraison d’uranium russe repérée à Dunkerque malgré la guerre en Ukraine
Mediapart a assisté mardi, sur le port du Nord, au déchargement de dizaines de conteneurs et de fûts de substances radioactives en provenance de Russie. C’est la première fois depuis février 2022 qu’une cargaison d’uranium naturel russe est photographiée en France. 
par Jade Lindgaard
Journal — Asie et Océanie
Xi Jinping, le pompier pyromane
L’atelier du monde est au bout du rouleau et dans toute la Chine, des protestations réclament la fin des mesures draconiennes de contrôle social décidées au nom de la lutte contre le Covid. Le numéro un chinois est pris au piège de sa politique autoritaire.
par François Bougon

La sélection du Club

Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart